Cinq conseils pour un mot de passe sûr – qui vous protégera des hackers

Debora Moos
6 février 2020
Numérisation, Scouts Digitaux
Les cybercriminels ne s’arrêtent jamais: chaque jour, ils s’emparent d’identifiants personnels tels qu’adresses e-mail et mots de passe dont ils se servent ensuite pour commettre des délits. Découvrez nos cinq conseils pour protéger vos données.

1. Utilisez plusieurs adresses e-mail ou des adresses temporaires.

Vous voulez à tout prix tester ce nouveau jeu en ligne mais vous n’êtes pas sûr de pouvoir faire confiance au fournisseur? Dans ce cas, inscrivez-vous avec une adresse e-mail temporaire. Des prestataires tels que tempail.com vous permettent d’obtenir rapidement, et sans inscription, une adresse anonyme à usage unique. 

Une autre solution consiste à employer plusieurs adresses e-mail, l’une d’entre elles étant exclusivement réservée à vos opérations sensibles telles que l’e-banking ou comme référence pour la récupération de votre mot de passe.

2. Choisissez un mot de passe sûr.

«123456» et «motdepasse» restent encore les mots de passe les plus utilisés en Suisse. Ce manque d’originalité est une porte ouverte à tous les hackers. Mais qu’entend-on par «mot de passe sûr»? Un exemple: «Mes2petitschats:Mimi&Terreur». Ce mot de passe est long, il se compose de plusieurs mots, de caractères spéciaux et combine minuscules et majuscules. De plus, vous pouvez vous en souvenir facilement tout en étant difficile à deviner.

Par ailleurs, il est conseillé de changer de mot de passe au moins une fois par an.

3. Changez fréquemment de mot de passe et n’utilisez pas le même pour plusieurs sites.

Bien qu’il soit assez contraignant de choisir un mot de passe différent pour chaque identifiant et d’en changer régulièrement, cela vaut le coup. Dans le cas contraire, rien de plus facile pour les hackers que de craquer tous vos mots de passe dès lors qu’ils en ont trouvé un. Veillez également à ce que votre ancien et votre nouveau mot de passe ne soient pas trop similaires: «MonMotdepasse1» et «MonMotdepasse2» n’est pas un choix très judicieux. Par ailleurs, il est conseillé de changer de mot de passe au moins une fois par an.

Ausschnitt eines Bildschirms mit Codes

4. Utilisez un système de gestion des mots de passe compatible avec toutes les plateformes.

Ce coffre-fort virtuel est une base de données dans laquelle vous pouvez mémoriser les identifiants et les mots de passe de différents sites Internet sous forme chiffrée. Cela signifie que sans le mot de passe général adéquat, personne ne peut avoir accès à vos mots de passe. Bien entendu, pour cela, il est essentiel de choisir un mot de passe principal extrêmement sûr – mais pour la peine, vous n’aurez que celui-là à mémoriser. Sur les terminaux Apple, vous pouvez utiliser le trousseau iCloud, c’est simple et sûr. Mais il existe aussi d’autres fournisseurs tels que Dashlane, LastPass et 1Password.

5. Configurez une authentification à deux facteurs.

Un mot de passe unique et complexe est une première étape efficace, mais vous pouvez aller encore plus loin avec une authentification à deux facteurs. En plus de la saisie d’un nom d’utilisateur et d’un mot de passe, le système exige une preuve supplémentaire que l’utilisateur est bien le détenteur du compte. Souvent cette authentification fait appel à un code de sécurité additionnel envoyé par SMS ou via une application mobile. 

Cet article est le fruit d’une aimable collaboration avec nos collègues belges de Baloise Insurance.

La meilleure protection contre les risques Internet?

Notre cyberassurance moderne