Journée mondiale de la diversité culturelle de l’UNESCO: la diversité et l’inclusion à la Baloise

Kim Berrendorf
20 mai 2020
Pour gérer notre entreprise de manière responsable et la rendre porteuse d’avenir, nous nous inspirons des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. L’UNESCO, agence spécialisée des Nations Unies, a fait du 21 mai la Journée mondiale de la diversité culturelle. Nous profitons de cette journée particulière pour montrer comment la Baloise intègre durablement les thématiques de la diversité et de l’inclusion à son quotidien.

Simply diverse: telle est la Baloise

Plus les personnes qui forment la Baloise sont différentes, plus l’éventail est large, ce qui favorise l’équilibre à travers l’ensemble des groupes d’âge, des sexes et des cultures. Cette conviction se reflète dans notre objectif stratégique, qui est de figurer parmi les 10% d’employeurs considérés comme les meilleurs dans notre branche d’ici à 2021. La réalisation de cet objectif est en bonne voie, comme le prouve le fait que nous avons été recertifiés «Friendly Work Space».

Nous prenons la thématique de la diversité au sérieux; nous avons d’ailleurs créé le Diversity Board au siège principal, à Bâle, pour promouvoir cette cause au sein de la Baloise. Un service de coordination analyse en outre les champs d’action et coordonne la mise en œuvre de nouvelles mesures. Sur tous les sites, nous travaillons sur des programmes de promotion de la diversité. Grâce à ces démarches, nous continuons à promouvoir la diversité au sein de la Baloise et à la célébrer.
 

 

women with coloured hair

La diversité et l’inclusion, gages de durabilité

wall together

Clé du succès de notre culture d’entreprise, la diversité est une réalité au sein de différents groupes de ressources: nos collaborateurs, nos clients, nos actionnaires et nos partenaires. Ces groupes sont le reflet de la société. Ils se caractérisent par des différences de générations, de sexes, de besoins, de personnalités, de compétences spécialisées, de préoccupations, de langues, de points de vue et d’orientations. Nous avons l’ambition d’intégrer toutes ces facettes. Nous sommes convaincus que cette diversité rend notre société meilleure. La diversité n’est cependant pas la seule à s’intégrer dans notre réflexion sur la durabilité: l’inclusion joue également un rôle. Par nos actes, nous avons surtout un impact sur les ODD des Nations Unies no 5 (égalité entre les sexes) et no 10 (inégalités réduites).

Nous sommes ravis d’avoir apporté une contribution très concrètement mesurable à la protection de l’environnement et à l’inclusion. Notre collaboration avec AfB se déroule à merveille et nous avons hâte de la poursuivre en 2020.

Jürg Schiltknecht, CEO de la Bâloise Assurances Allemagne.

L’inclusion à la Baloise et chez nos partenaires

Herz mit Recycling-Pfeilen auf einer Wand

En plus de proposer des emplois aux personnes atteintes de troubles moteurs ou mentaux, nous soutenons des partenaires qui promeuvent eux aussi l’inclusion.

La Bâloise Assurances Allemagne a obtenu récemment un certificat de l’entreprise inclusive AfB («Arbeit für Menschen mit Behinderung», en français «Du travail pour les personnes handicapées»), la plus grande entreprise informatique à but non lucratif d’Europe, en signe de reconnaissance de sa coopération pour une meilleure inclusion et de son activité collaborative sociale et écologique pour l’année 2019. Elle confie à AfB des appareils informatiques usagés, comme des ordinateurs portables ou de bureau, des écrans ou des téléphones professionnels, pour qu’elle en efface les données, les reconditionne et les revende. En réintégrant ces appareils dans le circuit économique, on évite la production de rebuts électroniques tout en préservant durablement les ressources naturelles. Par ailleurs, la remise de nos appareils a permis de créer un emploi supplémentaire pour une personne handicapée.

À l’heure actuelle, cette société d’informatique emploie plus de 440 collaborateurs sur 19 sites en Europe, dont environ 45% sont en situation de handicap. Son partenariat avec la Bâloise permet à l’entreprise responsable de progresser un peu plus vers son objectif de créer 500 emplois à long terme pour les personnes handicapées.

 

Diversité et protection de l’environnement, tout est lié

Dans le domaine de la durabilité, nos actions sont interconnectées. C’est ce qu’illustre notre modèle de création de valeur, qui repose sur une approche globale.

Dans le cas du partenariat avec AfB, le don d’appareils informatiques n’a pas seulement favorisé l’inclusion de personnes handicapées: il a également contribué à la protection de l’environnement.

En réintégrant ces appareils dans le circuit économique, on évite la production de rebuts électroniques tout en préservant durablement les ressources naturelles. Le partenariat entre la Bâloise Assurances et AfB a permis d’économiser 56'288 kg équivalent fer, 45'850 kg équivalent CO2 et 134'710 kWh d’énergie. «La dernière mesure équivaut à la consommation moyenne annuelle en électricité de 56 foyers de deux personnes», explique Thomas Klein, responsable Marketing et communication à la Bâloise Assurances Allemagne.

La collaboration entre AfB et la Bâloise Assurances montre que le développement durable et l’entrepreneuriat ne sont pas incompatibles. À travers cette collaboration orientée vers le long terme et recherchant les synergies, la Bâloise et AfB créent une valeur ajoutée pour les deux entreprises ainsi que pour la société et l’environnement.

 

La diversité recouvre un large spectre

hands together

La diversité englobe de nombreux aspects, par exemple la collaboration internationale, la coopération entre des cultures et des générations différentes ou l’égalité entre les sexes.

Genres

Nous nous engageons en faveur de l’égalité entre les sexes. Nous veillons à ce que les femmes soient représentées à tous les niveaux de notre entreprise. En Suisse, la proportion de femmes parmi les cadres inférieurs est de 32%. Cela correspond exactement à la répartition des sexes dans la Baloise. Au Luxembourg, la proportion de femmes dans le management est de 28%.

Nous avons participé au Diversity Index de la Haute école de Lucerne en 2019 et avons décroché la neuvième place sur les 30 entreprises participantes.Par le biais du programme relatif à la diversité «Biversity», nous nous sommes joints à «Women in Finance» en Belgique pour créer un environnement favorable aux femmes dans le secteur financier. À l’occasion de la Journée internationale de la femme, nous avons également mené, en Belgique, une campagne de sensibilisation sur la thématique du travail à temps partiel, qui est encore souvent limité aux femmes.

La Baloise abrite également le réseau JUMP!, dans lequel les communautés lesbienne, gay, bisexuelle, transgenre et queer (LGBTQ) s’organisent, échangent et font avancer la diversité.

Générations

La collaboration entre jeunes (article en allemand seulement) et moins jeunes génère une valeur ajoutée qui bénéficie à tous. Le courage d’essayer de nouvelles choses rencontre la souveraineté et l’expérience, l’état d’esprit moderne s’associe aux compétences acquises. Avec le projet Late Careers, nous renforçons l’intégration des collaborateurs de plus de 50 ans au sein de la Baloise: à l’été 2019, nous avons réalisé au siège principal un sondage auquel plus de 450 collaborateurs de plus de 50 ans ont participé volontairement. Une table ronde pour discuter des résultats est prévue vers le fin de mai. Des mesures seront ensuite mises en œuvre à l’automne.
De plus, nous proposons aux collaborateurs retraités des ateliers smartphone, au cours desquels des apprentis leur expliquent comment utiliser leur appareil, ce qui donne lieu à un échange entre générations.