Smart Responsive City: Les citoyens sont roi

Lukas Jöhri
29 juillet 2020
Innovation, Stratégie
À l'avenir, avec la tendance "Smart Responsive City", la ville s'adaptera automatiquement aux besoins de ses habitants et favorisera ainsi une cohabitation facile. Parallèlement à la tendance à la "participation sociale", les citoyens vivront et travailleront de plus en plus dans des systèmes autoorganisés. Ces deux tendances ont un impact radical sur notre vie quotidienne. Dans ce blog, nous vous montrons quelques exemples sur la manière dont cela pourrait fonctionner.

Les permis de construire et les objections peuvent être facilement traités par une application

Comme notre vie quotidienne devient de plus en plus numérique, notre environnement devra faire de même à un moment donné. Imaginez une administration municipale entièrement numérique et essentiellement autoorganisée : Au lieu de longues procédures d'approbation et de demandes d'offres, chaque citoyen dispose d'une application comportant de nombreux droits et obligations qui facilitent la vie quotidienne tout en économisant des ressources : 

  • Allumez les lampadaires quand et où vous en avez besoin.
  • Informez directement vos voisins des fêtes d'anniversaire et autres émissions sonores - et obtenez leur autorisation en même temps.
  • Postez votre projet de construction sur l'application et tous vos voisins pourront voir ce que vous faites. Les règles applicables sont vérifiées automatiquement. Les objections des voisins sont traitées numériquement et directement. Vous ne dépendez pas d'une autre administration, mais directement de vos voisins et, en cas de litige, de citoyens indépendants et non impliqués.
  • Prenez des photos des endroits où quelque chose ne va pas ou où des ajustements sont nécessaires. L'herbe est trop haute ? Des ordures sur le bord de la route ? Un banc de parc est cassé ? Vous avez une urgence médicale ? Les services qui savent vous aider sont automatiquement avertis dans les plus brefs délais.
  • Vous êtes bloqué dans les embouteillages ? La ville s'en occupe également en précalculant le trajet et en vous donnant le moment idéal pour partir, et en ajustant les feux de circulation au volume de trafic en temps réel pour que tout le monde puisse rentrer chez lui le plus vite possible.

La ville s'adapte automatiquement aux besoins de ses habitants. Comme sur les plateformes de financement par la foule, telles que Kickstarter, les investissements sont débloqués par la population dans le cadre du budget existant. Qui a besoin d'un maire quand tout peut être résolu de manière décentralisée ? Ce scénario pourrait également avoir de nombreuses implications pour la Bâloise. Dans les villes intelligentes, par exemple, les incendies pourraient être détectés plus rapidement, les chemins dégagés par les feux de circulation verts et le feu éteint plus rapidement. Les nouveaux projets de construction pourraient également être bloqués moins fréquemment, ce qui permettrait d'économiser du temps et de l'argent. Cependant, avec d'autres tendances telles que la "participation sociale" et les systèmes autoorganisés, cela change notre mode de vie et donc les produits demandés par les clients.

Toutes les tendances sociales et les explications complètes se trouvent également aux pages 33 - 52 du rapport "Future of Mobility".

Les "Future of Mobility" articles de blog

L'avenir de la mobilité | Un regard sur l'année 2040

Le rapport "Future of Mobility"

À quoi ressemblait le monde lors de la fondation de Baloise

La machine remplace l'homme

Une vie sans aller au travail – les nouvelles identités sociales changent notre vie au quotidien

Anywhere, somewhere et X-where