Une vie sans aller au travail – les nouvelles identités sociales changent notre vie au quotidien

Lukas Jöhri
15 juillet 2020
Innovation, Stratégie
Vous vivez toujours seul dans un appartement que vous louez et vous vous rendez au travail tous les jours? Bientôt, vous serez peut-être seuls, car vos amis vivront de manières de plus en plus décentralisés en dehors des centres-villes et dans des locations flexibles qui permettent des changements rapides.

Un aperçu de ce scénario pour l'année 2040 est présenté dans ce blog. Le rapport « The Future of Mobility » qui a été rédigé par Baloise, avec l’aide de nombreux experts et Spark Works, forme la base pour cette série de blogs.

Anywhere, somewhere et X-where

La tendance « Anywhere, Somewhere and X-Where » traite des identités sociales de la population, qui changeront avec d'autres scénarios et les progrès technologiques. La population peut être classée en trois identités :

Ne plus jamais faire la navette – une vie sans aller au travail

Les conséquences de cette évolution pour la Bâloise et l'économie sont nombreuses : 

  • Le lieu de travail devient futile pour une grande partie de la population.
  • Les déplacements domicile-travail ne sont plus nécessaires.
  • Le bureau à domicile ou même le co-bureau dans un immeuble ou avec des amis devient la nouvelle norme. Les bureaux tels qu'ils existent aujourd'hui disparaissent de plus en plus et sont remplacés par des espaces de travail en commun.
  • Des centres sociaux et des quartiers à l'intérieur des villes sont en train d'émerger.
  • Les voyages d'affaires sont réduits au minimum ou disparaissent complètement.
  • La vie quotidienne se déroule de plus en plus dans et autour de son propre quartier.

Cette tendance nous permet de tirer des conclusions qui peuvent nous servir de base pour le modèle d'affaires de la Bâloise, dont nous tenons déjà compte dans nos écosystèmes.

Toutes les tendances sociales et les explications complètes se trouvent également aux pages 33 – 52 du rapport « The Future of Mobility ».