À propos de poissons d’avril et d’un chez-soi sûr et simple

Dominik Hug & Yannick Hasler
1 avril 2021
Dominik Hug, responsable Maison & Habitat, et Yannick Hasler, membre de la direction de la Baloise Suisse responsable de la clientèle privée, dévoilent pour vous l’écosystème Habitat et vous en disent plus long sur la plateforme de rencontres BALOVE…

La Baloise donne à son écosystème Habitat un tour totalement inattendu – et ce, un 1er avril… ?

Yannick Hasler

Yannick Hasler : C’est ça, et nous n’avons pas pu résister à ce poisson d’avril. Figurez-vous que la plateforme pourrait déjà compter plusieurs abonnés. C’est à se demander si nous ne devrions pas reconsidérer la chose… ?  😉 Mais, poisson d’avril ou non, il est exact que les écosystèmes sont des outils nous permettant de proposer à nos clientes et nos clients des services situés soit en amont, soit en aval des prestations d’assurance proprement dites. S’agissant de l’écosystème Habitat, ces prestations sont dédiées à la maison, au chez-soi et à tout ce que cela implique du point de vue fortune, financement et prévoyance.  

Dominik, tu prends aujourd’hui les rênes de l’écosystème Habitat. En quoi les attentes des clients changent-elles à ton avis dans ce domaine ?

Dominik Hug : Dans un monde toujours plus numérisé, toujours plus complexe, les clients attendent, je pense, qu’on leur simplifie la vie. Il faudrait que les prestations concernant un sujet déterminé soient toutes groupées en un seul et même point. Prenons le cas de notre filiale MOVU, qui fait partie de l’écosystème Habitat. À des personnes qui s’apprêtent à déménager, MOVU propose un choix d’entreprises de déménagement et de nettoyages dont il est certain qu’elles seront satisfaites. Et, venu le jour du déménagement, ces personnes sont protégées par une assurance déménagement de la Baloise couvrant à la valeur à neuf les dommages que pourrait subir le mobilier. Et plus nous avançons dans le temps, plus se manifestent chez ces clientes et ces clients de nouveaux besoins en relation avec le logement et son agencement. 

Quelle est la réponse de la Baloise à la montée de ces besoins d’habitat ?

Dominik Hug

Dominik Hug : La Baloise travaille avec des entreprises partenaires et des start-up. Elle a en la matière différentes approches. Elle achète, elle prend des participations, elle coopère, et il lui arrive aussi d’incuber et de développer elle-même des start-up. Elle a pour cela une équipe interne ayant pour mission de repérer des innovations et d’entrer en contact avec des entreprises intéressantes. Sa participation au capital du service en ligne d’entretien de linge et de textiles Bubble Box, de la plateforme numérique de propriété de maison ou de copropriété par étage Houzy, de devis et travaux en tout genre Devis.ch et de la plateforme d’engagement de personnel de ménage qualifié Batmaid permet à la Baloise d’offrir à sa clientèle toute la gamme des prestations ayant trait à l’habitat. S’intéressant à ce que seront demain les attentes en ce domaine, la Baloise travaille en outre avec le centre de recherche Smart Living Lab. Ce marché, passionnant en soi, recèle en outre un vrai potentiel d’avenir. 

Quels sont les produits innovants du domaine habitat dont profitent à la Baloise les clients privés ?

Yannick Hasler : Notre objectif est de faire la joie de nos clients en les faisant bénéficier de produits innovants. Ce fut le cas ces dernières années avec l’assurance montres-bracelets – la première assurance d’Europe à être basée sur la photo-reconnaissance et la première aussi à donner au processus assurantiel une note affective et divertissante. Vint ensuite l’assurance objets. Permettant d’assurer en deux temps trois mouvements ses objets favoris, elle a connu un succès considérable. Autre grand succès, la Gaming Gear Insurance – qui assure tout le matériel de jeu contre des dommages classiques tels que l’épuisement des boissons énergisantes pouvant intervenir en cours de partie. Avec nos produits et nos services du secteur Habitat, nous souhaitons être proches de nos clientes, proches de nos clients et proches de leurs besoins. Il faut pour cela une bonne dose de créativité et d’humour  – comme pour l’invention de Balove… Mais, vous l’aviez deviné, c’était un poisson d’avril, et nous allons maintenant tirer au sort sous baloise.ch/balove, ceci jusqu’au 5 avril 2021, des bouquets de fleurs qui embelliront toute maison !

Écosystèmes

Intégration stratégique de nos écosystèmes

Innovation

Une sélection de nos innovations