Énergies renouvelables et responsabilité régionale | Notre partenaire, AEK Energie AG

Michelle Unternährer
27 mai 2021
Chez AEK Energie AG, la durabilité se reflète non seulement dans l’approvisionnement énergétique, mais aussi dans l’ensemble du modèle d’affaires: dans notre article, nous vous expliquons comment le partenaire de longue date de Baloise Bank SoBa contribue de manière déterminante au tournant énergétique et comment nous endossons ensemble la responsabilité de la région de Soleure grâce à des projets tels que «1280 – üse Bärg».

Transition énergétique – ce terme est indispensable pour aborder le changement climatique et la transition vers une société fondée sur la durabilité: il faut passer des énergies fossiles non renouvelables à une énergie renouvelable durable. Jusqu’ici, tout va bien, mais savez-vous pour quoi vous avez besoin d’énergie au quotidien et d’où elle vient?

«L’un des grands défis de l’économie énergétique consiste à garantir pleinement l’approvisionnement énergétique, ce, également dans le futur: à un prix abordable, en toute sécurité et dans le respect de l’environnement.» Hans Neuenschwander, directeur d’AEK.

Hans Neuenschwander, directeur d’AEK

Chauffage, chargement du téléphone portable, déplacement du point A au point B: il faut de l’énergie pour tout

Nous, les humains, avons besoin d’énergie pour tout, et en termes simples: énergie thermique, énergie électrique et énergie pour le mouvement. En Suisse, la majeure partie de l’énergie est générée à partir de combustibles pétroliers et de carburants (environ 50 %), c’est-à-dire non renouvelables. Viennent ensuite l’électricité (environ 25 %), le gaz (environ 13 %) et le bois (environ 4,4 %). Le secteur des transports et le ménage ont le plus besoin d’énergie: 38 % pour le transport, 93 % étant couverts par les combustibles pétroliers et 27 % pour le ménage y compris le chauffage, dont les deux tiers sont encore couverts par le pétrole et le gaz. D’ici 2050, cela devrait changer progressivement: la consommation totale doit être réduite, l’efficacité accrue et les énergies renouvelables encouragées.

Les ménages et les commerces des environs de Soleure et de la Haute-Argovie tirent leur énergie du groupe AEK onyx. La part des énergies renouvelables doit augmenter et la consommation doit être optimisée. Hans Neuenschwander, CEO, nous a expliqué comment AEK onyx s’y engage.

UVEK, energiestiftung.ch, BFS.

Geschäftsleiter AEK, Hans Neuenschwander

«Nous poursuivons tous deux une philosophie similaire: responsabilité régionale forte, principaux employeurs dans la région, clients communs. Il s’agit simplement d’une compréhension commune d’une activité commerciale conçue de manière durable et à long terme.»

Hans Neuenschwander, directeur d’AEK

AEK et SoBa | Partenaires de longue date

«1280 – üse Bärg»: projet commun

Gondel

AEK, l’AG Weissenstein et Baloise Bank SoBa collaborent depuis des années avec le téléphérique Weissenstein sous le label «1280 – üse Bärg»: le téléphérique Weissenstein a ainsi pu être réaménagé en 2014 grâce au soutien commun. Celui-ci relie la montagne emblématique de Soleure et s’engage à exactement 1’280 m d’altitude. Le Weissenstein est ainsi facilement accessible à tous les groupes de population. «Le partenariat demeure jusqu’à aujourd’hui: nous sommes ensemble sponsors pour le Blue Monday ou le Blues im Sennhus, soutenons également le Gondeli-Jass et avons financé 250 nouvelles luges pour le téléphérique.», raconte Marco Sauser, responsable Produits et marketing de Baloise Bank SoBa. «Et le bonnet à pompon que nous avons lancé tous les trois est rapidement devenu culte dans la région.»  

Estime et durabilité dans tous les domains

Pour Hans Neuenschwander, une chose est claire: «En tant qu’entreprise, il est important pour nous d’entretenir des relations de manière durable et respectueuse et de ne pas considérer la durabilité uniquement dans l’approvisionnement énergétique lui-même.» AEK est une entreprise régionale fortement ancrée dans la région de Soleure. «Nous fournissons nos services grâce à nos collaborateurs engagés ainsi qu’à nos partenaires locaux qui partagent nos valeurs», déclare Hans Neuenschwander.  

L’électricité renouvelable comme produit standard: se jeter à l’eau 

AEK a toujours soutenu ses clients dans leur transition vers les énergies renouvelables. «Nous faisons de la publicité depuis longtemps pour l’électricité verte, mais cela n’a malheureusement jamais conduit à de grands changements de mentalité.» En 2013, AEK a décidé de fixer comme standard le produit certifié durable Energy Blue. Ainsi, les clients doivent agir activement s’ils ne veulent pas d’un produit durable. «La durabilité est aussi souvent une question de confort. En tant qu’entreprise, nous avons pris nos responsabilités et nos clients l’ont accueilli favorablement», explique Hans Neuenschwander.

Des véhicules électriques pour la SoBa

Pour Baloise Bank SoBa également, AEK a installé une borne de recharge pour véhicules électriques au siège principal à Soleure. Trois des quatre véhicules de flotte ont ainsi déjà été électrifiés. Grâce à la charge via l’électricité verte Energy Blue, nous roulons ainsi durablement.

La transition énergétique

Consommation et approvisionnement énergétiques durables

Le groupe BKW se concentre sur les investissements dans l’efficacité énergétique, le développement accéléré des énergies renouvelables et l’électrification des secteurs de la thermie et des transports. «Nous exploitons les nouvelles possibilités offertes par la poussée de l’électrification et adaptons notre modèle d’affaires aux nouveaux besoins des clients et du marché», déclaré Hans Neuenschwander. Les nouveaux investissements que BKW réalise dans la production d’énergie portent exclusivement sur les énergies renouvelables. D’ici 2023, le groupe entend être renouvelable à hauteur de 75 % de la puissance installée de son parc de production.

Eau, soleil, vent 

«Pour nous, la durabilité dans notre cœur de métier signifie concrètement que nous considérons la production d’énergie comme renouvelable: à savoir à l’aide de l’eau, du soleil, du vent et du bois. D’autre part, la répartition joue également un rôle important: l’énergie doit parvenir aux consommateurs dans un réseau sûr et bien développé», explique Hans Neuenschwander. AEK propose en outre un conseil en énergie: «Nous avons débuté dans ce domaine en 1979, ce qui était alors unique en Suisse. Ce faisant, nous analysons les bâtiments comme la pièce maîtresse de la consommation d’énergie et examinons ce qui peut être optimisé. Une partie essentielle consiste alors à vérifier si un bâtiment est apte à produire lui-même de l’énergie, par exemple avec des panneaux photovoltaïques. Idéalement, un raccordement est aussi prévu pour le chargement des véhicules électriques. On obtient alors un cycle durable.»

Durabilité

Nous créons durablement de la valeur.