La Baloise en faveur de l’innovation sociale

Alexandra Kromer
23 mars 2021
La Baloise a accompagné la start-up suisse TWIICE, développeur d’un exosquelette, lors d’un tournage vidéo à Zermatt. Nous répondons dans l’article à la question de savoir ce qu’est un exosquelette, comment nous promouvons la mobilité du futur avec notre partenariat et comment s’est déroulé le tournage de la vidéo.

Que sont les exosquelettes?

Un exosquelette est une structure mécanique qui s’attache au corps comme un squelette externe et qui peut modifier la mobilité des personnes: les personnes atteintes d’une lésion de la moelle épinière ne sont pas les seules à pouvoir à nouveau marcher grâce à ce dispositif. «Les exosquelettes sont considérés comme une percée dans le domaine de la technologie et de la mécatronique. Grâce à leur conception modulaire, les exosquelettes ont un grand potentiel pour être utilisés comme dispositifs d’assistance dans différents domaines de la vie, à la fois pour les personnes ayant des problèmes de mobilité d’ordre général et pour celles ayant des difficultés liées à l’âge», explique Tristan Vouga, co-fondateur du fabricant d’exosquelettes TWIICE.

Qu’est-ce que TWIICE?

Un pas vers l’autonomie et la mobilité

La start-up suisse TWIICE a commencé à développer des exosquelettes il y a cinq ans à l’école polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Entre-temps, l’équipe de TWIICE a mis au point un exosquelette modulaire qui améliore considérablement la vie des personnes handicapées en changeant complètement leur vie.

Une conception modulaire pour s’adapter au handicap

Un seul exosquelette ne pourra pas répondre à toutes les attentes, car chaque handicap est unique: le produit modulaire et personnalisable de TWIICE peut aider non seulement les personnes atteintes d’une lésion de la moelle épinière, mais aussi celles souffrant d’une déficience générale de l’appareil locomoteur. Selon le handicap, le squelette externe permet de retrouver plus d’autonomie au quotidien, comme se lever, marcher ou monter des escaliers. Ce qui était jusqu’à présent de la science-fiction devient maintenant une réalité. Avec un poids de 15 kg et une autonomie de trois heures, cet exosquelette est conçu pour répondre à différentes pathologies, morphologies et expériences d’utilisation.

Rendre leur mobilité aux personnes

S’appuyant sur des années d’expérience et de développement technique, TWIICE proposera également, dans les mois et années à venir, des produits destinés aux personnes qui n’ont plus une mobilité complète en raison de leur âge. Cela élargira progressivement le groupe cible et augmentera encore la valeur ajoutée sociale.

Partenariat avec TWIICE

Pourquoi sommes-nous impliqués?

En tant qu’innovation sociale, le développement de TWIICE s’inscrit parfaitement dans la stratégie de durabilité de la Baloise, car il offre un grand potentiel permettant d’apporter une contribution sociale à valeur ajoutée: les personnes souffrant d’une déficience de l’appareil locomoteur ne sont pas seulement capables de (re)gagner en mobilité au quotidien. Au contraire, cela améliore également leur qualité de vie et favorise les échanges sociaux. Fidèle à sa démarche de durabilité et à sa promesse d’assumer une responsabilité sociétale, la Baloise soutient ainsi la mobilité de l’avenir pour tous.

Réinventer la mobilité

La mobilité ne doit pas nécessairement être associée uniquement à l’automobile. Par son partenariat avec TWIICE, la Baloise démontre qu’elle a une vision plus large de la mobilité. L’utilisation de l’exosquelette de pointe de TWIICE peut non seulement révolutionner la mobilité des paraplégiques, mais aussi préserver la mobilité individuelle, compte tenu de l’évolution démographique, pour les générations plus âgées. 
 

Behind the scenes

Tournage à Zermatt

Pour la Baloise, le partenariat avec TWIICE signifie bien plus que l’ajout d’une nouvelle composante à son écosystème Mobilité. Par son engagement, elle espère toucher un public encore plus large et le convaincre des possibilités et du potentiel d’innovation de son partenaire. Fidèle à cette approche, la Baloise a soutenu et accompagné TWIICE lors d’un tournage vidéo. Zermatt, avec sa vue impressionnante sur le Cervin, a été choisi comme lieu de tournage. L’accent a été mis sur l’extension de produit WIITE et sur Martin Loos, qui est paraplégique depuis un accident d’escalade il y a dix ans.
 

Exoskelett und Martin vor dem Matterhorn
Martin läuft mit dem Exoskelett vor dem Matterhorn

Un exosquelette qui permet de faire du ski de randonnée

«Avec mon fauteuil roulant, je peux me déplacer relativement facilement en ville mais je voulais retourner sur le domaine skiable et les endroits que j’appréciais mais que je ne peux pas atteindre en fauteuil roulant», raconte Martin. L’extension modulaire WIITE est compatible avec les chaussures de ski standard et devrait maintenant permettre à Martin de faire du ski de randonnée dans la neige poudreuse. Une théorie impressionnante, mais est-ce que cela fonctionne vraiment? Et comment le défi logistique est-il relevé? Est-il possible d’emmener un utilisateur de fauteuil roulant en montagne, dans la neige profonde, avec un équipement complet? Oui, mais avec beaucoup de sueur, d’ingéniosité et des personnes ne ménageant pas leurs efforts.

Un moment magique

En haut, la neige poudreuse nous attendait. Après environ 15 minutes de fixation et d’ajustement de l’exosquelette, le moment était enfin venu: assister à l’instant où une personne assise dans un fauteuil roulant se lève et fait (toute seule) un premier pas a été une expérience très émotionnelle et indescriptible, même pour Martin lui-même : «Au début j’étais très concentré, à chaque pas j’avais peur de perdre l’équilibre. Mais au bout de quelques minutes j’étais sur de moi– et puis c’était magique

Durabilité

Nous créons durablement de la valeur.

Mobility

Nous promouvoir la mobilité.