La Baloise conçoit une escape room pour faire connaître sa stratégie Simply Safe

Fiona Egli
29 juillet 2021
Stratégie
Une valise, une salle de réunion et une application: pour rendre sa communication sur la stratégie «Simply Safe saison 2» accessible aux collaborateurs ainsi qu’aux personnes intéressées externes, la Baloise a conçu l’escape room mobile «La lueur du phare». Les inscriptions pour les parties de jeu sont ouvertes dès maintenant dans l’ensemble du groupe.

«Curiosité, responsabilité, collaboration: telles sont les valeurs sur lesquelles repose la saison 2 de notre stratégie Simply Safe. La Baloise est comme une équipe dans laquelle chacune et chacun contribue à réaliser nos objectifs d’entreprise et nos ambitions», explique Marc Kaiser, responsable Corporate Communications & Investor Relations de Baloise Group. «C’est pareil dans une escape room: ce sont les divers points de vue sur une problématique et la mobilisation des différentes forces personnelles qui permettent de résoudre l’énigme et de réussir.» 

Avec l’escape room, la Baloise offre à ses collaborateurs un accès ludique à la prochaine phase stratégique de l’entreprise. En jouant, les personnes osent souvent aborder une tâche de manière originale, courageuse et parfois surprenante. C’est aussi cet état d’esprit que l’on doit retrouver dans le monde du travail.

1kompass
3mannsgöggeli

«Grâce au jeu de société Sarah’s Vision, nous avons pu acquérir des expériences positives qui ont démontré qu’une approche ludique permet de transmettre efficacement des contenus stratégiques qui sont autrement difficiles à cerner. L’escape room ‹La lueur du phare› qui se joue comme une storytelling intégrée dans l’histoire stratégique de Simply Safe saison 2 doit rendre la nouvelle phase stratégique tout aussi multisensorielle», poursuit Marc Kaiser.

L’escape room est disponible en allemand, français et néerlandais. Le jeu se pratique en groupes de trois à cinq personnes et un maître du jeu formé dirige le jeu qui dure environ une heure. L’escape room de la Baloise est également ouverte aux clients, aux médias et aux autres personnes intéressées. Les inscriptions se font par e-mail à escaperoom@baloise.com.

Trois questions pour ... Cornelia Ineichen, membre de l’équipe de projet Baloise Escape Room


1. Pourquoi la Baloise a-t-elle lancé une escape room ?
Cherchant un moyen ludique de familiariser ses collaboratrices et ses collaborateurs avec sa stratégie d’entreprise, la Baloise avait déjà innové avec Sarah’s Vision. Avec son bateau qui se transforme en phare, la phase stratégique « Simply Safe : Season 2 » constitue un point de départ idéal pour un un voyage vers l’inconnu. Qu’est-ce qui, mieux qu’une chambre d’évasion, permettrait de combiner suspense et transmission de savoir ?

2. En quoi la stratégie « Simply Safe » se reflète-t-elle dans l’escape room ?
La stratégie de la Baloise n’a pas pour terrain que le papier. L’entreprise a pour pilier central ses collaboratrices et collaborateurs et leurs capacités. La nouvelle phase stratégique aura pour devise « apprendre », « collaborer », « mettre en réseau » et « prendre ses responsabilités ». Autrement dit des aptitudes faites pour le monde du travail. De même que pour briller dans l’escape room.

3. Qu’est-ce que la Baloise attend de sa chambre d’évasion ?
Que, 60 minutes durant, les collègues, au féminin et au masculin, vivent ensemble une aventure, qu’ils échangent, qu’ils collaborent, qu’ils s’amusent et qu’ils en sortent avec de bonnes sensations. Et, bien évidemment, que la stratégie de la Baloise leur devienne plus proche et plus compréhensible. Une stratégie gagnante est toujours et nécessairement une stratégie vécue.