La Baloise consacre jusqu’à 10% du temps de travail à la formation

Nicole Hess
14 janvier 2021
Stratégie, Rund um die Baloise
À partir de 2021, la Baloise met à la disposition de ses collaboratrices et collaborateurs de Suisse jusqu’à 10% de leur temps de travail à des fins d’autoformation et de développement personnel. Tenant compte de la constante évolution du contexte professionnel, cette mesure investit le personnel de l’entreprise d’une très large responsabilité quant à sa formation continue.

« La vie professionnelle subit une mutation qui, de plus en plus, confronte les travailleurs à de nouvelles exigences en matière de compétences, de savoirs et de capacités », explique Stephan Walliser, responsable Ressources humaines de la Baloise Suisse, laquelle a conduit début 2020 un projet pilote permettant aux collaborateurs du service clients de l’assurance-vie collective de consacrer jusqu’à 10% de leur temps de travail à leur formation. Et c’est au vu des bons résultats de ce test qu’elle a décidé de consacrer jusqu’à 10% du temps de travail de ses effectifs à des fins de formation, et ce dès 2021 et dans toute la Suisse.

10% pour le développement professionnel et personnel

Ce pourcentage est un taux indicatif, susceptible de varier en fonction du besoin de développement et de la situation. « Cette nouvelle règle est à la fois une mise en capacité et un appel invitant chaque employé à prendre le temps de poursuivre son développement  et d’en partager les acquis avec les autres », précise Christine Bourson, la responsable projet de cette initiative par laquelle la Baloise entend faire de la formation une composante du quotidien professionnel allant de soi. Cela implique de discuter des objectifs de formation avec sa hiérarchie et de définir avec elle les mesures de développement professionnel à mettre en œuvre, que le but soit d’approfondir un sujet particulier sur une plateforme de formation ou par le biais d’échanges entre collègues ou de suivre un cours ou une formation spécialisée en externe. La responsabilité de faire avancer son développement et d’utiliser à bon escient le temps mis à disposition, en revanche, est du ressort de la collaboratrice ou du collaborateur.

Cette nouvelle règle est à la fois une mise en capacité et un appel invitant chaque employé à prendre le temps de poursuivre son développement et d’en partager les acquis avec les autres.

Christine Bourson, Group Human Resources

Figurer d’ici à 2025 au top 5% de tous les employeurs européens

L’un des objectifs que la Baloise s’est fixé pour sa phase stratégique « Simply Safe – Season 2 » est de figurer d’ici à 2025 parmi les meilleurs employeurs d’Europe. Ceci conformément à sa conviction que des collaboratrices et des collaborateurs satisfaits et engagés ont pour corollaire une plus grande satisfaction clients. La culture unique de la Baloise, qu’aide à façonner son personnel, est un de ses tout grands avantages concurrentiels. Avec des initiatives multidimensionnelles telles que l’instauration d’un temps de formation payé, la Baloise donne sur le marché de l’emploi un signal voulu, visant à mieux faire comprendre l’importance du développement des salariés.

Travailler à la Baloise

Soyez vous-même. Mais ne restez pas comme vous êtes.