C-Level Insights | La durabilité: point de départ et point d’arrivée de notre démarche stratégique

Carsten Stolz
12 avril 2022
C-Level Insights, Durabilité
CFO Carsten Stolz parle de l'importance croissante de la durabilité chez Baloise.

Pour la Baloise, un développement durable signifie bien plus que garantir le bon fonctionnement de ses propres activités dans les domaines de l’assurance, de la banque et de la gestion de fortune – nous voulons offrir des emplois stables à nos collaborateurs et collaboratrices et ne pas nous contenter d’accepter les mutations sociétales, mais y contribuer activement. C’est la raison pour laquelle, dès 2020, nous avons débattu de manière approfondie de l’importance de la notion de durabilité pour la Baloise avec nos collaborateurs et collaboratrices. Nous avons élaboré une conception commune et développé, en coopération avec la direction et le conseil d’administration, les processus nécessaires pour la mettre en œuvre.  

En octobre 2020, la Baloise informait pour la première fois le public de l’ancrage du principe de la durabilité au sein de sa phase stratégique «Simply Safe: Season 2», 2022 à 2025. Notre démarche s’appuie sur le modèle de création de valeur de la Baloise, qui illustre comment nous créons de la valeur durable à partir de différentes ressources: collaborateurs et collaboratrices, clients, société, environnement, partenaires et investisseurs.  

Après avoir posé cette base, nous avons accompli l’année dernière d’importants progrès dans l’intégration des différents aspects de la durabilité dans nos processus clés, comme le montrent à titre d’exemple les trois initiatives ci-après.  

1. Accroître systématiquement, et de manière ciblée, notre influence

Dans quels domaines la Baloise a-t-elle la plus grande influence sur le développement durable? Nous avons pu répondre à cette question par le biais d’une analyse réalisée conjointement avec des parties concernées internes et externes ainsi que des experts de différents domaines. L’analyse  effectuée pour la première fois en 2022 constitue un outil de priorisation qui, dans le cadre de la gestion de la durabilité, nous permet de concentrer nos forces sur les domaines ayant l’impact positif le plus important en matière de durabilité.  

Une enquête auprès de parties concernées internes et externes nous a permis d’identifier cinq domaines thématiques fondamentaux pour la promotion d’un développement durable. Les résultats de l’analyse  ont confirmé les objectifs de la Baloise pour la phase stratégique «Simply Safe: Season 2», centrée sur nos collaborateurs et collaboratrices, nos clients et nos investisseurs, mais ils les complètent également par des aspects importants dans les domaines de l’environnement et du climat, des opportunités et risques de la numérisation et par des aspects sociaux tels que les droits humains et les droits du travail.

2. Premiers pas dans l’intégration de critères de durabilité dans la politique de souscription

Avec nos produits et services, nous exerçons une influence sur les secteurs, les entreprises et les personnes que nous soutenons dans leurs activités via nos offres. Nous avons en conséquence introduit des critères de durabilité dans notre politique de souscription également (Annual Review 2021, page 92). Dès 2022, la Baloise appliquera des critères environnementaux, des critères sociaux et des critères de gouvernance d’entreprise dans le cadre de ses directives de souscription. Cela signifie que la Baloise ne soutiendra plus certains secteurs et certaines activités, ou leur accordera une phase transitoire. Pendant cette phase transitoire, les clients devront évoluer vers un modèle économique durable pour pouvoir continuer de bénéficier des offres de la Baloise. La Baloise s’entend à cet égard comme assureur partenaire pour les clients dont le modèle économique est en pleine mutation.

3. Concentration renforcée sur le dialogue avec les entreprises et sur le climat

L’année dernière, nous avons élargi nos directives en matière d’investissement durable (Responsible Investment Policy) en y ajoutant une stratégie climatique dédiée et une approche d’actionnariat actif. Les activités entrant dans le cadre de notre stratégie climatique visent d’une part à accroître la rentabilité durable des placements et la gestion des risques dans le processus de placement pour contribuer ainsi au succès à long terme des investissements de nos clients. Il est d’autre part nécessaire de réaliser des améliorations en matière de climat. Dans le cadre de notre approche d’actionnariat actif, nous nous efforçons de convaincre la direction des entreprises de gérer en toute conscience les risques ESG et de mettre à profit les opportunités dans ce domaine. La Baloise veut de la sorte que les fonds qu’elle gère aient un impact positif sur notre environnement et notre société.

Nous sommes fiers des progrès accomplis jusqu’à présent en termes d’ancrage de la durabilité au sein de la Baloise. Mais le voyage vient juste de commencer – tout comme notre phase stratégique ‘Simply Safe: Season 2’

Casten Stolz, CFO Baloise Group

Un agenda de développement durable bien rempli

Les mesures mises en œuvre l’année dernière nous ont permis d’appliquer encore plus strictement les critères de durabilité des deux côtés de notre bilan (placements de capitaux et couvertures d’assurance). Nous avons en outre réalisé des progrès au niveau organisationnel afin de consolider notre expertise dans le domaine de la durabilité et d’ancrer ce principe dans les domaines les plus divers des processus clés et des processus de soutien de la chaîne de création de valeur au sein de la Baloise. Il ne s’agit pas en l’occurrence uniquement des domaines mentionnés ci-avant, mais aussi de notre chaîne logistique, de notre base de données et de nos publications.  

Cette année également, nous nous sommes fixé de nombreux objectifs en matière de durabilité. La satisfaction des exigences réglementaires, telles que celles prescrites par le plan d’action de l’Union européenne par exemple, constitue ainsi l’une de nos priorités. Nous voulons en outre être prêts d’ici fin 2022 pour l’application à grande échelle des recommandations de la TCFD (Task Force on Climate-related Financial Disclosures) et nous participerons au Carbon Disclosure Project (CDP) pour la première fois. Ces décisions nous permettront d’être plus transparents en matière de communication sur le changement climatique. Il est pour cela impératif de disposer d’une base de données. Nous travaillons actuellement sur cette base de données, qui ne comporte pas uniquement des données climatiques, mais aussi d’autres données en lien avec notre gestion de la durabilité. Cette solide base de données nous permettra de définir des objectifs concrets et la publication intégrée fera le lien entre reporting financier et reporting extra-financier.  

Nous poursuivons en outre nos efforts pour que nos performances en matière de durabilité soient encore mieux appréciées à l’extérieur, par l’attribution de notations ESG encore meilleures par des prestataires majeurs tels que MSCI, par exemple.