Caisse de pension – L'année d'investissement 2021 en un coup d'œil

Pierre Boithiot
26 avril 2022
Caisse de pension
Malgré une recrudescence du nombre d'infections dues au coronavirus et de lourdes restrictions des contacts personnels ainsi que des confinements et des problèmes logistiques mondiaux, les bourses ont connu une année 2021 exceptionnelle. Découvrez ici comment la caisse de pension s'est comportée dans ce contexte.

Reprise économique et forte hausse des cours des actions

Après un début d'année 2021 en dents de scie, les marchés boursiers ont connu une forte hausse à partir du mois de mars. Un réajustement a eu lieu en septembre, avant que de nombreux marchés n'atteignent de nouveaux records au quatrième trimestre. La plupart des indices boursiers a réalisé un rendement annuel de plus de 20%. Comme les capacités de production de nombreuses entreprises étaient encore fortement limitées suite à la pandémie, l'offre n'a souvent pas pu suivre la forte demande. Cela a entraîné une nette hausse de l'inflation et des taux d'intérêt, en particulier aux États-Unis et en Europe. Par conséquent, les marchés obligataires ont subi des revers. Mais la caisse de pension a pu profiter de l’évolution positive qui a prévalu sur les marchés des capitaux en réalisant une performance annuelle de 6.8%.

Taux de couverture plus élevé

Grâce à cette performance de 6.8%, le taux de couverture technique est passé de 112.4% à 115.4%. La situation financière de la caisse de pension est donc solide, les réserves de fluctuation de valeur sont entièrement constituées et des fonds libres sont disponibles. Le conseil de fondation a décidé de ne pas offrir de renchérissement aux retraités pour l'année 2022. L’inflation a certes augmenté en 2021, mais l'indice retrouve son niveau de 2008.Outre la rémunération de 4.0% des avoirs de vieillesse des collaborateurs, des provisions supplémentaires ont été constituées, notamment pour la baisse du taux d'intérêt technique à 1.0%. Ainsi, la caisse de pension aura besoin de moins de rendement à l'avenir pour garantir les engagements de retraite. Le rendement élevé des placements est donc utilisé en grande partie pour garantir les engagements en matière de rentes.