Lettre aux actionnaires | Rapport semestriel 2022

Thomas von Planta et Gert De Winter
25 août 2022
Lettre aux actionnaires sur le rapport semestriel 2022.

Madame, monsieur, chers actionnaires

tvp-gdw
Dr Thomas von Planta, Président du conseil d'administration et Gert De Winter, Président de la direction du groupe

La Baloise entame sa phase stratégique « Simply Safe : phase 2 » avec un bénéfice actionnarial de 287,1 millions de francs (2021 : 302,3 millions de francs), un résultat stable, de niveau élevé, auquel ont contribué, malgré un contexte général difficile, toutes les entités du groupe. Reflétant la forte capacité de rendement opérationnelle du groupe, le taux sinistres-coûts du segment non-vie s’établit à 91,9 %, en hausse de 0,4 points de pourcentage sur le premier semestre 2021. À cette tendance se sont opposés la mauvaise tenue des marchés financiers, des effets monétaires défavorables ainsi qu’une forte tempête hivernale en Belgique. Le volume d’affaires du premier semestre est de 5,4 milliards de francs, en repli de 7,5 % par rapport au semestre 2021. Un repli s’expliquant par des effets monétaires, un nombre inférieur de primes à caractère de placement et une baisse du segment vie, dans lequel persiste une politique de souscription restrictive particulièrement marquée dans le segment vie collective suisse.

Nous aurons pour la phase stratégique « Simply Safe : phase 2 », maintenant lancée, des objectifs encore plus ambitieux que ceux de la phase 1. Nous visons une place dans le top 5 % des employeurs européens, nous voulons compter d’ici quatre ans 1,5 million de clients supplémentaires et injecter dans la holding 2 milliards de francs de liquidités. La phase 2 de « Simply Safe » doit notamment ouvrir la voie au futur et être pour nos processus celle de la durabilité. Notre stratégie de durabilité nous conduit par exemple à nous interroger sur les risques qui devront et pourront encore être assurés, ceci tout en nous donnant la possibilité de préserver à long terme notre rentabilité. Et il s’agit également d’aider nos clientes et nos clients à réussir leur transition à la durabilité. En lançant un projet de « comptabilité carbone », nous jetons en outre les bases d’un objectif net-zéro devant être adopté dès l’année prochaine. Nous nous préparons ainsi à satisfaire aux exigences concernant la « publicité de la durabilité » au niveau aussi bien européen que suisse, de façon à être de plus en plus transparents pour nos parties prenantes. La Baloise a renouvelé au premier semestre son conseil d’administration. En mai, l’assemblée générale a élu à celui-ci la lic. en sc. éc. HSG Claudia Dill ainsi que la Dresse en sc. nat. EPF Maya Bundt, dont les compétences assurantielles et numériques vont renforcer le conseil d’administration et le rendre à la fois plus jeune et plus féminin. Et nous serons aussi bien préparés aux défis de demain sur le plan stratégique. La Baloise peut compter en l’occurrence sur des fondamentaux d’une solidité à toute épreuve, dont témoignent le taux du test de solvabilité suisse, qui devrait être de l’ordre de 230 % à mi-parcours, soit un peu plus élevé qu’en début d’année, ainsi que la confirmation de la note « A+ » avec perspectives stables de Standard & Poor’s. Cette note salue l’excellente capitalisation de la Baloise. Une capitalisation confortablement supérieure, selon le modèle de S&P, au niveau « AAA ». Elle salue aussi son potentiel de rendement opérationnel élevé, la solidité de sa gestion du risque ainsi que son excellente compétitivité sur les grands marchés à haut rendement. Les fonds propres consolidés sont de 5 021,0 millions de francs, en retrait sur le niveau de la période 2021 équivalente (premier semestre 2021 : 7 100,8 millions de francs), ceci en raison de la nette augmentation des taux enregistrée au premier semestre, laquelle a eu pour effet une dépréciation des placements financiers à taux fixe.

En entrant dans la phase 2 de <Simply Safe>, la Baloise prépare son avenir.

Le visage que la Baloise présente sur ses marchés clés va changer du tout au tout au deuxième semestre. Quel que soit le marché, c’est toujours sous la marque « Baloise » qu’elle apparaîtra désormais. Cette uniformité souligne l’ambition de « Simply Safe : phase 2 » et donne également une image de la dynamique du voyage stratégique de la Baloise.

Nous sommes convaincus que la solidité de notre résultat à mi-parcours et notre développement opérationnel vont nous permettre de poursuivre, dans le cadre de « Simply Safe : phase 2 » la mise en œuvre de notre éprouvée et attrayante politique du dividende.

Bâle, août 2022

Dr Thomas von Planta
Président du conseil d’administration

Gert De Winter
Président de la direction du groupe

Plus d'information

Résultats semestriels

Les informations et publications sur les résultats semestriels.

Durabilité

Nous créons durablement de la valeur.