La Baloise lance une coopération innovante avec la Banque Cler

Bâle, 9 février 2018. Arrivé à l’aéroport, assurer en un clin d’œil bagages ou smartphone avant de prendre l’avion? – Zak, terminé! Car les clients de la Banque Cler qui utilisent la nouvelle appli bancaire «Zak» peuvent également profiter des offres d’assurance de la Baloise. La Baloise qui continue ainsi d’investir dans des modalités de conclusion d’assurance innovantes – disponibles où et quand le client en a besoin.

En Suisse, la Baloise et la Baloise Bank SoBa proposent déjà avec succès une offre conjointe de solutions assurance et banque innovantes. «Nous sommes toutefois convaincus que l’offre numérique est un créneau de croissance important et que nous devons assurer notre présence sur ce marché via de multiples canaux», dit Mathias Zingg, membre de la direction. La coopération avec la Banque Cler représente un pas de plus dans la mise en œuvre de la stratégie «Simply Safe» de la Baloise.   

Avec l’appli «Zak», la Banque Cler lance en février la première banque sur smartphone de Suisse. L’appli est actuellement contrôlée par de nombreux testeurs. Offrant aux clients à tout moment un aperçu complet de leurs fonds disponibles, l’appli «Zak» leur permet aussi d’effectuer facilement et rapidement des paiements et de mettre de l’argent de côté par catégorie ou par «pot d’épargne. Si l’utilisateur a une question, un chatbot lui fournit gentiment la réponse. En sa qualité de partenaire de coopération, la Baloise propose sur l’appli de la Banque CLER des solutions d’assurance innovantes, que les utilisateurs de «Zak» peuvent conclure en quelques clics. La simplicité de ce mode de conclusion est un facteur de succès déterminant. Au début, les clients pourront assurer via l’appli leurs bagages ou leur smartphone ou conclure une cyberassurance. Une extension à d’autres produits d’assurance est prévue. «Nous sommes très heureux de cette coopération avec la Banque Cler. La flexibilité et la rapidité de l’appli Zak représentent une vraie valeur ajoutée pour le client», dit de cette nouvelle coopération Michelle Gamper, Manager de Produits Choses/RC de la Baloise.

Contact

Portrait Nicole Hess

Nicole Hess

Attachée de presse

Téléphone

+41 58 285 76 09

E-mail

media.relations@baloise.com
Portrait Marc Kaiser

Marc Kaiser

Responsable Corporate Communications & Investor Relations

Téléphone

+41 58 285 81 81

E-mail

marc.kaiser@baloise.com

Plus qu’une compagnie d’assurances traditionnelle, Baloise Group concentre ses activités sur les besoins changeants de la société en matière de sécurité et de prestations de service à l’ère numérique. Les quelque 7'200 collaborateurs de Baloise Group mettent ainsi l’accent sur les souhaits de leurs clients. Un service clientèle optimal tout comme des produits et services innovants font de Baloise Group le premier choix de tous ceux qui souhaitent tout simplement se sentir en sécurité. Situé au cœur de l’Europe avec son siège à Bâle, Baloise Group agit en tant que fournisseur de solutions de prévention, de prévoyance, d’assistance et d’assurance. Ses principaux marchés sont la Suisse, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg. En Suisse, la Bâloise Assurances et la Baloise Bank SoBa collaborent en tant que prestataire de services financiers ciblés en combinant assurance et banque. Depuis son centre de compétence au Luxembourg, Baloise Group offre des produits de prévoyance innovants aux clients privés à l’échelle européenne. L’action de la Bâloise Holding SA est cotée dans le segment principal de la SIX Swiss Exchange.

Autres actualités

Produits

12 juillet 2019

FRIDAY, assurtech de la Baloise, étend son offre

Alors que débutait la phase stratégique Simply Safe, la Baloise a annoncé la fondation de FRIDAY, le premier assureur numérique en Allemagne. Depuis lors, FRIDAY séduit les clients en quête ...

Produits

28 mai 2019

La Baloise porte l’assurance objets au niveau supérieur

Son assurance objets ayant remporté un succès considérable auprès de la clientèle privée, la Baloise l’élargit aux entreprises. Celles-ci pourront soit la contracter pour elles-mêmes, soit en ...