Une Baloise en forte croissance s’attend à un très bon résultat de son segment vie

Bâle, 18 novembre 2021. « Je suis très satisfait de ce qui a été accompli au cours des neuf premiers mois de l’exercice 2021. Malgré les dégâts dus aux inondations et aux intempéries de l’été, c’est en tenant son cap avec son habituelle fermeté que la Baloise s’apprête à clore en beauté sa phase stratégique « Simply Safe: Season 1 ». Pour aider nos clients à amortir l’impact financier des violentes intempéries qui les ont frappés sont prévues des charges de sinistralité de l’ordre de 120 millions de francs. Les résultats des neuf premiers mois n’en laissent pas mois entrevoir, en dépit de ces nouvelles charges de sinistralité extraordinaires, un exercice réussi. La croissance de nos segments cibles a été maintenue à un niveau élevé. L’optimisation continue de notre portefeuille vie, la reprise des marchés financiers et la légère amélioration des taux font que nous nous attendons en outre à ce que le segment vie fournisse une forte contribution à l’EBIT. La rentabilité opérationnelle, la capitalisation ainsi que la génération de liquidités sont toujours aussi fortes. Ce qui fait de la Baloise un partenaire solide pour ses clients et un placement durablement attrayant pour ses actionnaires. »

- Gert De Winter, Group CEO

Contact

Portrait Roberto Brunazzi

Roberto Brunazzi

Responsable Media Relations

Téléphone

+41 58 285 82 14

E-mail

media.relations@baloise.com

Synthèse des neuf premiers mois 2021

•    En forte augmentation – plus 9,9% - le volume d’affaires est passé à 7657,1 millions de francs (période précédente : 6964,3 millions de francs).

•    Le volume de primes du segment vie s’est amélioré de 4,5%, à 2747,1 millions de francs et les primes à caractère de placement ont bondi de 30,7%, à 1539,3 millions de francs.

•    Le volume de primes du segment non-vie a progressé de 6,8%, à  3370,7 millions de francs.

•    En raison des inondations et des intempéries de l’été sont attendues pour l’exercice 2021 dans le segment non-vie des charges de sinistralité de l’ordre de 120 millions de francs. Étant donné la qualité élevée du portefeuille, le taux sinistres-coûts net se maintient néanmoins dans la solide zone cible de 90% - 95%.

•    Vu la reprise enregistrée sur les marchés financiers est attendu pour le segment vie un EBIT de plus de 300 millions de francs. 

•    Au 30 septembre 2021, le ratio SST devrait être de l’ordre de 200%.

•    Innovation Baloise : Le développement de l’écosystème Habitat et Mobilité se poursuit à un rythme très soutenu, dont l’entrée de GoMore sur le marché suisse est l’épisode le plus récent. 
Comment fonctionne le système d’innovation de la Baloise, quelles ont été depuis 2017 ses innovations et quels sont ses objectifs à l’horizon 2025 ? Vous l’apprendrez sur son nouveau site www.baloise.com/innovation-story.  
 

La Baloise face au plus gros volume de sinistres de son histoire, mais un taux sinistres-coûts néanmoins solide, dû à son excellence opérationnelle.

Le volume de primes du segment non-vie des neuf premiers mois de 2021 a augmenté de 6,8%, à 3370,7 millions de francs (période précédente : 3157,2 millions de francs), ceci grâce à une croissance aussi bien organique qu’anorganique. À cette progression ont contribué toutes les sociétés du groupe, de même que le fait que s’est fait pleinement sentir l’impact de l’acquisition du portefeuille d’Athora. Les dégâts occasionnés par les intempéries et les tempêtes de l’été ont eu pour conséquence des coûts nets de l’ordre de 120 millions de francs, représentant les charges de sinistralité les plus élevées de toute l’histoire d’une Baloise venue en aide à des milliers de clients sur ses marchés clés. Grâce à l’extraordinaire qualité du portefeuille est néanmoins attendu pour l’exercice 2021 un taux sinistres-coûts se situant dans la zone cible de 90%-95%.

Croissance et bénéfice en hausse pour le segment vie et primes à caractère de placement en très forte progression

Malgré une politique de souscription très sélective, le segment vie a enregistré une hausse de 4,5%, à 2747,1 millions de francs (période précédente : 2629,5 millions de francs). De l’optimisation systématique du portefeuille et de la bonne tenue des marchés financiers devrait résulter une forte contribution du segment vie à l’EBIT. Si les taux devaient se stabiliser à ce niveau ou continuer de s’améliorer, comme l’espèrent les marchés, la Baloise pourrait envisager du segment vie une contribution à l’EBIT de plus de 300 millions de francs. 
  
La solution de prévoyance semi-autonome « Perspectiva » de la Baloise a enregistré une nouvelle et très forte progression. Elle comptait déjà, fin septembre, 3640 entreprises et environ 15 300 bénéficiaires.

Les primes à caractère de placement du groupe ont fait un bond de 30,7%, à 1539,3 millions de francs (période précédente: 1177,5 millions de francs). Cette forte progression s’explique essentiellement par la reprise de la filière « Freedom of Service», qui avait fortement souffert de la volatilité des marchés les années précédentes. La Baloise au Luxembourg a aujourd’hui plus de 13 milliards de francs d’actifs sous gestion. 
 

Un SST de l’ordre de 200% et un rating «A+» de Standard & Poor's confirment la remarquable capitalisation de la Baloise

Malgré un contexte actuellement difficile, la Baloise s’affirme comme une entreprise solide, fortement capitalisée, présentant un bilan robuste. Elle estime qu’elle avait fin septembre 2021 un ratio SST d’environ 200%. Standard & Poor’s a en outre confirmé en juin 2021 le rating «A+» de Baloise Group. Le rating de la société allemande Basler Sachversicherungs-AG, lui, a été porté de «A» (avec perspective positive) à «A+» (avec perspective stable), ceci en raison d’une profitabilité en constante hausse. L’intégralité du rapport est à disposition sous www.baloise.com/ratings.

Volume d’affaires au 30 septembre 2021 (YTD)

en mio. de  CHF, brut, variations en %, LC = monnaie locale

  Suisse Allemagne Belgique Luxembourg Groupe Total
Vie
en CHF

en LC
2'248.5
4.2%

4.2%
295.3
7.2%

5.5%
137.3
0.0%

-1.5%
65.9
13.1%

11.3%
0.1
-8.4%

-8.4%
2'747.1
4.5%

4.2%
PàCP*
en CHF

enLC
72.9
6.5%

6.5%
143.3
8.0%

6.3%
299.4
-8.5%

-10.0%
1'023.7
57.7%

55.2%
n.a.
n.a.

n.a.
1'539.3
30.7%

28.8%
Non-vie
enCHF

en LC
1'269.4
1.4%

1.4%
670.4
6.0%

4.4%
1'270.0
11.6%

9.8%
117.8
5.3%

3.6%
43.0
80.5%

77.7%
3'370.7
6.8%

5.7%
Total
en CHF

en LC
3'590.8
3.2%

3.2%
1'109.0
6.6%

4.9%
1'706.7
6.5%

4.8%
1'207.4
47.4%

45.1%
43.2
80.1%

77.2%
7'657.1
9.9%

9.0%

* Primes à charactère de placement.

Plus qu’une compagnie d’assurances traditionnelle, Baloise Group concentre ses activités sur les besoins changeants de la société en matière de sécurité et de prestations de service à l’ère numérique. Les quelque 7'700 collaborateurs de Baloise Group mettent ainsi l’accent sur les souhaits de leurs clients. Un service clientèle optimal tout comme des produits et services innovants font de Baloise Group le premier choix de tous ceux qui souhaitent tout simplement se sentir en sécurité. Situé au cœur de l’Europe avec son siège à Bâle, Baloise Group agit en tant que fournisseur de solutions de prévention, de prévoyance, d’assistance et d’assurance. Ses principaux marchés sont la Suisse, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg. En Suisse, la Bâloise Assurances et la Baloise Bank SoBa collaborent en tant que prestataire de services financiers ciblés en combinant assurance et banque. Depuis son centre de compétence au Luxembourg, Baloise Group offre des produits de prévoyance innovants aux clients privés à l’échelle européenne. L’action de la Bâloise Holding SA est cotée dans le segment principal de la SIX Swiss Exchange.

Autres actualités

Résultats troisième trimestre

12 novembre 2020

Après neuf mois la Baloise tient toujours son cap

« Les résultats des neuf premiers mois de l’exercice 2020 augurent bien de la suite. La croissance en monnaie locale que toutes nos unités ont réalisée ces neuf premiers mois dans l’attractif ...

Résultats troisième trimestre

13 novembre 2019

Dynamique élevée pour les neuf premiers mois de Baloise Group

« Les résultats des neuf premiers mois de l’exercice 2019 me font plaisir. Ils laissent pressentir que les objectifs de la phase stratégique « Simply Safe » seront atteints comme ils l’ont ...