Que peut-on considérer comme un déchet – et qu’est-ce qui p

Kim Berrendorf
21 août 2019
Durabilité
Tout ne peut pas être simplement considéré comme un déchet. Beaucoup de choses que nous jetons à la poubelle contiennent des matériaux recyclables qui peuvent être réutilisés. Le principe suivant s’applique à ces matériaux: les incinérer, c’est gaspiller.

Prévenir. Recycler. Supprimer.

  Le recyclage et l’upcycling préservent nos ressources et notre porte-monnaie.
Les matériaux tels que le verre, le papier, le carton, le bois, les plastiques et les métaux peuvent être traités avant d’être réutilisés pour la production de nouveaux produits.

La plupart d’entre nous paient leurs sacs-poubelles: lorsqu’on ne les remplit pas de déchets qui peuvent être éliminés séparément, on gagne de la place et on a besoin de beaucoup moins de sacs.

Nous pouvons par exemple recourir au sac de collecte destiné aux déchets plastiques tels que les emballages alimentaires, les bouteilles de shampooing et les sachets ou au système de reprise mis en place dans le commerce de détail (par exemple Coop et Migros) et qui collecte les bouteilles en plastique comme les bouteilles de produits d’entretien ou de shampooing.

L’incinération de 1 kilo de plastique engendre 2,83 kilos de CO2, d’où le fait que cette matière ne peut être incinérée. En revanche, 1 kilo de plastique recyclé permet d’économiser jusqu’à 3 litres de pétrole brut, ce qui réduit l’exploitation pétrolière.

Le premier commandement contre les déchets reste toutefois encore et toujours: prévenons leur génération lorsque c’est possible.

Ce que la Baloise met en œuvre

En tant que salariés, nous ne devons pas nous soucier des déchets de la Baloise. Sauf si nous travaillons dans la logistique, où c’est notre tâche. Nous avons cependant besoin de la coopération de tous les collaborateurs. Il faut en effet que nous triions correctement nos déchets pour qu’ils puissent être recyclés selon leur nature.

La Baloise collecte les matières suivantes séparément:

  • Papier
  • Carton
  • Gobelets en plastique
  • PET
  • Verre et aluminium
  • Déchets résiduels et/ ou humides
  • Piles et batteries
  • Cartouches d'impression
  • Emballages en plastiques tels que le polystyrène

La Baloise déploie des efforts importants pour que l’infrastructure permettant le recyclage de ses déchets fonctionne bien. Le nouveau système de recyclage et d’élimination qui sera introduit dans les nouveaux bâtiments lors de l’ouverture du Baloise Park simplifiera encore le recyclage pour les collaborateurs grâce à la mise en place d’un interlocuteur central. De plus, la possibilité du bureau sans papier encourage la prévention des déchets. Notre restaurant du personnel SV teste lui aussi tout le temps de nouvelles approches pour réduire les emballages. Citons à titre d’exemple l’emploi de vaisselle réutilisable, y compris les gobelets. Mais au bout du compte, tout cela dépend de vous et de moi. Si nous ne faisons pas preuve de responsabilité individuelle, c’est en vain qu’on nous proposera des solutions utiles de réduction des déchets. Cela ne fonctionnera que si nous utilisons celles-ci et si nous apportons notre pierre à l’édifice.