Formation AI à la Baloise | Réintégration réussie sur le marché du travail

Michelle Unternährer
18 janvier 2021
Depuis la mi-juin 2020, Dounia est notre collègue et suit une formation au sein de la Baloise. Elle fait ainsi partie des 61 personnes qui bénéficient de notre formation AI, qui les aide à retourner sur le marché du travail. Dans l’article, nous vous racontons pourquoi nous sommes convaincus à la Baloise que cette forme de réintégration apporte uniquement des avantages pour tous les participants.

Dounia se souvient encore parfaitement du 18 décembre 2017: «D’un jour à l’autre, il m’est arrivé quelque chose et c’était comme si mon corps ne fonctionnait plus. J’avais des douleurs au cœur.» Ce n’est qu’après quelques examens qu’elle en obtient la certitude: cette réaction physique est la conséquence d’une dépression post-traumatique.

Jusqu’à saturation

Nous créons une valeur à long terme pour la société

Dounia se met elle-même extrêmement sous pression, et ce des années durant: «Je me suis toujours donnée à fond, en privé comme au travail.» Dans tous les domaines, elle veut satisfaire tout le monde et s’oublie elle-même. S’ensuivent la perte de son emploi, l’inscription à l’office du travail et divers traitements médicaux. Une période difficile pour Dounia et sa famille.

Avec son coach AI, Dounia trouve mi-2018 un interlocuteur qui considère sa situation dans son ensemble: elle veut travailler, mais n’est déclarée pour le moment que partiellement apte au travail en raison de son état de santé. «Ma responsable m’accompagne aujourd’hui encore, elle m’apporte un énorme soutien. Sa responsable établit le contact avec la Baloise et la formation AI: «C’était la meilleure chose qui puisse m’arriver!», déclare Dounia d’un ton convaincu.

Il était clair pour tous que je venais de l’AI et que j’avais mon boulet à traîner. En même temps, on m’avait fait comprendre dès le début que cela n’était pas un problème et que j’étais acceptée telle que j’étais.

Dounia, participante au programme AI
hilfe-annehmen-haende

Entre formations et thérapie des traumatismes

Jaqueline Schreiber, responsable de la gestion de la santé de la Baloise, invite Dounia à faire connaissance dans une ambiance décontractée. «Lors de cette rencontre, nous avons constaté que Dounia correspondait parfaitement à notre programme et que nous avions également la possibilité de créer une tel poste dans le service des accidents.»

En collaboration avec Dounia, Jaqueline et son responsable Christoph établissent alors un programme spécial, qui met au début l’accent sur les formations et l’intégration au sein de l’équipe. Dounia commence son travail avec un taux d’occupation de 40% et suit dans le même temps une thérapie pour traiter son traumatisme. «Certains jours, on est totalement claqué et mentalement absent après une telle thérapie et d’autres jours, tout va bien. Christoph a toujours pris en compte cette instabilité, ce qui nous a permis de maîtriser ensemble mon insertion. Sans lui, je ne serais pas là où j’en suis aujourd’hui», avoue Dounia.

Depuis le début du programme en 2011, 58 formations AI ont pu être suivies au siège principal à Bâle. Elles ont mené à de nombreuses embauches temporaires en attente d’une embauche externe et, ce qui nous réjouit particulièrement, huit emplois fixes chez nous.

Jaqueline Schreiber, responsable de la gestion de la santé au sein de la Baloise

Tout le monde est concerné

Dounia travaille aujourd’hui à 60%. «En termes d’heures, je travaille certes à nouveau autant qu’avant ma dépression, mais j’ai partout mis un frein: la santé est tout ce qui compte et le monde ne va pas s’écrouler si je dis non de temps en temps».

Au début, Dounia voulait régler tous ses problèmes toute seule: «Je considérais cela comme une force et je pensais: tu vas bien t’en sentir toute seule. Peu de gens savaient que j’étais malade.» Aujourd’hui, pour Dounia, accepter de l’aide est une force. «Il faut beaucoup de courage pour accepter de l’aide. Aujourd’hui, je raconte tout naturellement que je participe à la formation AI.» Dounia est une femme forte. Elle raconte son parcours avec fierté et veut aider à rompre les préjugés qui existent au sujet des maladies psychiques. «Cela peut concerner n’importe qui, et ce tout à fait soudainement. Du point de vue d’un employeur, il est judicieux d’être aux côtés des collaborateurs, même lorsque tout ne tourne pas rond. Personne n’est malade volontairement! C’est précisément ce que fait la Gestion de la santé dans l’entreprise de la Baloise. J’en suis très reconnaissante.» Christoph, le responsable de Dounia, considère lui aussi la formation dans son ensemble comme une grande réussite: «Je vois Dounia comme une personnalité autonome, pleine de volonté, capable d’apprendre et très positive, une véritable battante! Personnellement, je suis heureux de travailler avec elle et de pouvoir l’aider à réintégrer le monde du travail.»

La formation de Dounia dure jusque fin mars: «Peu importe ce qui se passera ensuite, grâce à la formation AI, je me sens prête à exercer de nouveau une activité lucrative.»

Réintégration sur mesure

Les postes de réintégration sont en général aménagés en dehors du tableau des effectifs ordinaire. En concordance avec les capacités et besoins individuels en matière de temps de travail, de complexité, de familiarisation et d’exigences de performances, ces postes sont créés en règle générale pour une durée de six mois. «Pour que le poste soit pourvu, il faut que l’équipe accepte de son plein gré d’accompagner et de soutenir la personne. De plus, il est essentiel que l’employeur, l’office AI responsable ainsi que le thérapeute et/ou coach attribué collaborent étroitement», raconte Jaqueline Schreiber.

Afin que la réintégration par l’AI puisse avoir lieu, les entreprises doivent également proposer de tels postes. En 2011, la Baloise a décidé de participer activement à la réussite de la 6e révision de l’AI en permettant la réintégration de personnes présentant une capacité de travail partielle. Ainsi, nous contribuons à ce que les hommes et femmes de notre société ne soient plus tributaires de la rente AI et puissent reprendre leur vie active.

guide-sunrise

baloise.com/durabilite

Nous créons durablement de la valeur.