Baloise adopte un nouvel angle d’approche pour la formation de ses apprentis

Bâle, 17 octobre 2019. La Baloise améliore clairement l’attractivité de l’apprentissage dans le secteur suisse de l’assurance et prend en compte les besoins changeants des jeunes et du monde professionnel. En tant que premier assureur dans toute la Suisse, la Baloise et son «équipe d’apprentis» ouvrent de nouvelles voies en matière de formation – un projet pilote qui s’appuie sur un équilibre apprentissage/travail défini en autonomie. Nos places en apprentissage sont toujours aussi plébiscitées, comme l’ont démontré les récentes journées d’initiation numériques et classiques.

Les pionniers de la formation du secteur suisse de l’assurance

Les apprentissages chez la Baloise se démarquent par le fait que les apprentis sont regroupés dans une unité essentiellement indépendante, «l’équipe d’apprentis». Au fil des projets auxquels il participe, chaque apprenti assume rapidement des responsabilités et développe des compétences importantes pour sa future carrière, comme l’autonomie et la capacité à travailler en équipe.

«J’ai vite remarqué que, travailler à la fois dans l’équipe d’apprentis et à la Bâloise, c’est très particulier. Je ne suis pas LE seul apprenti, mais le membre d’une équipe compétente», déclare Leon Fuchs, en première année d’apprentissage.

Actuellement composée de 20 personnes, l’équipe de jeunes pousses réunit des apprentis des trois niveaux différents, accompagnés et stimulés par quatre formateurs à plein temps et une responsable d’équipe.

Assumer rapidement des responsabilités et gagner en autonomie

L’équipe d’apprentis travaille dans différentes divisions de l’assurance privée. Les apprentis en première année y acquièrent les connaissances de base, qui sont approfondies dans la division de leur choix à partir de leur deuxième année selon leurs capacités et leurs compétences. Concrètement, cela signifie que tous les apprentis en première année découvrent l’assurance privée tous ensemble au sein de l’équipe. En fonction du diplôme qu’ils choisissent, ils effectueront le reste de leur formation entièrement ou partiellement dans cette équipe. Afin d’acquérir des compétences spécialisées, les jeunes en apprentissage bénéficient de différentes techniques, comme par exemple la formation en ligne, la ludification ou la formation par d’autres apprenants.

Nick Marksteiner, en troisième année d’apprentissage, raconte: «Pendant ma première année, j’ai rapidement assimilé les connaissances d’un processus, dont on m’a confié la responsabilité. Par la suite, les apprentis pouvaient donc me poser leurs questions sur ce processus. J’étais très heureux d’avoir ce rôle, c’était la première fois de ma vie que l’on me confiait une si grande responsabilité.»

Dès le début de la formation, différentes méthodes d’apprentissage dites agiles sont développées, comme par exemple l’utilisation du kanban, que les apprentis peuvent appliquer à leurs projets.

Nick Marksteiner explique: «Je trouve ça bien qu’on nous intègre rapidement dans les différentes divisions, comme l’assurance véhicules à moteur, les assurances choses et responsabilité civile ou l’assurance vie. On n’apprend pas en classe, comme à l’école, mais à partir d’exemples concrets. Parfois, on apprend directement sur une voiture garée quels sinistres peuvent survenir et quand ceux-ci sont couverts. Quand on applique ce que l’on a appris de façon satisfaisante, l’équipe d’apprentis bénéficie de quelque chose en retour, par exemple une responsabilité, un projet ou un processus.»

Forts de ces premières expériences, peu à peu, les apprentis prennent en charge la gestion complète des projets. L’équipe d’apprentis joue également un rôle majeur dans la mise en œuvre des journées d’initiation, dont l’organisation leur est intégralement confiée, tout comme l’administration d’un compte de médias sociaux dédié sur Snapchat.

Leah Bourquin, en troisième année d’apprentissage, explique: «Les membres de l’équipe d’apprentis doivent être présents lors des entretiens d’embauche et des évaluations des nouveaux apprentis et formateurs pratique. Nous devons poser nos questions au candidat. Pour moi, c’est une expérience précieuse, car je vais bientôt terminer mon apprentissage et c’est moi qui serai candidate, de l’autre côté. Tenir compte de nos avis sur les candidats et nous inclure dans le processus de décision est un signe de confiance très fort. C’est exactement ça que j’apprécie dans l’équipe d’apprentis.»

Assurer l’avenir de l’apprentissage

La nouvelle formation proposée avec l’équipe d’apprentis offre plusieurs avantages: commencer l’apprentissage en même temps permet d’uniformiser la progression, tout en permettant aux apprentis d’explorer indépendamment leurs points forts et leurs intérêts afin de les développer plus précisément dans un second temps. Les libertés et la confiance qui sont accordées aux apprentis répondent aux modèles de formation modernes, qui s’éloignent du système d’instruction traditionnel pour favoriser la consolidation des connaissances par soi-même. Elles sont également un moteur pour les apprentis et améliorent grandement leur satisfaction en tant que jeune salarié de la Baloise. Grâce à ce mélange équilibré entre indépendance et accompagnement, grâce à l’encouragement personnel pour les apprentis et à l’application de méthodes de travail modernes, la Baloise souhaite consolider durablement l’attractivité de l’apprentissage et du système de formation en alternance de la Suisse.

Plus qu’une compagnie d’assurances traditionnelle, Baloise Group concentre ses activités sur les besoins changeants de la société en matière de sécurité et de prestations de service à l’ère numérique. Les quelque 7'200 collaborateurs de Baloise Group mettent ainsi l’accent sur les souhaits de leurs clients. Un service clientèle optimal tout comme des produits et services innovants font de Baloise Group le premier choix de tous ceux qui souhaitent tout simplement se sentir en sécurité. Situé au cœur de l’Europe avec son siège à Bâle, Baloise Group agit en tant que fournisseur de solutions de prévention, de prévoyance, d’assistance et d’assurance. Ses principaux marchés sont la Suisse, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg. En Suisse, la Bâloise Assurances et la Baloise Bank SoBa collaborent en tant que prestataire de services financiers ciblés en combinant assurance et banque. Depuis son centre de compétence au Luxembourg, Baloise Group offre des produits de prévoyance innovants aux clients privés à l’échelle européenne. L’action de la Bâloise Holding SA est cotée dans le segment principal de la SIX Swiss Exchange.

Autres actualités

Bâloise comme employeur

31 octobre 2019

Campagne employeur: à la Baloise, il est possible de discuter de ses plans de carrière directement avec le CEO

Après le lancement réussi de la campagne #worklifebaloise en juin 2019 et de la première offre donnant la possibilité d’appeler le CEO Suisse Michael Müller pendant une journée, le CEO Call ...

Bâloise comme employeur

4 juin 2019

La Baloise remet le monde du travail en question

C’est en posant des questions audacieuses et en faisant preuve de courage en matière de transparence que la Baloise lance sa nouvelle campagne employeur «#worklifebaloise». À partir de juin ...