Une Baloise sûre et fiable en temps de pandémie du coronavirus

Bâle, 30 avril 2020. La Baloise est également une partenaire forte et solide pour toutes ses parties prenantes en temps de pandémie du coronavirus. Dans son Rapport sur la situation financière, Baloise Group annonce un taux de solvabilité au 1er janvier 2020 de 201%. Malgré la volatilité des marchés financiers, le taux SST estimé était en mars 2020 de l’ordre de 180%, autrement dit d’un niveau toujours aussi solide.

Tous les assureurs suisses publient fin avril 2020 leur « Rapport sur la situation financière ». Le taux de solvabilité de la Baloise arrêté au 1er janvier 2020 est de 201% (2019 : 242%). Cette modification par rapport à l’année précédente s’explique essentiellement par les aléas des  marchés financiers et certaines adaptations de modèle. Qui plus est, la Baloise a financé son acquisition de l’assureur belge Fidea NV à l’aide de fonds de tiers, plus avantageux que le capital hybride, mais non pris en compte par le SST. Ces fonds de tiers ont été acquis en septembre 2019 à des conditions historiquement favorables.

En mars 2020, le taux de solvabilité estimé de Baloise Group était, malgré les failles des marchés financiers, de l’ordre de 180%, autrement dit d’un niveau toujours aussi élevé.   
Pour les compagnies d’assurance de la Suisse, à savoir la Bâloise Vie SA et la Bâloise Assurance SA, les taux SST arrêtés au 1er janvier 2020 s’établissaient respectivement à 204% et 270%.  Les filiales européennes du groupe, qui publient leurs taux de solvabilité selon les normes « Solvency II », sont, elles aussi, bien capitalisées et bien installées dans le vert. 

Tout comme la note A+ de Standard & Poor’s, ces taux confirment depuis des années la très forte capitalisation de la Baloise. 

Une partenaire solide pour ses clients, ses collaboratrices et collaborateurs ainsi que ses actionnaires

« Ces derniers mois nous ont mis à rude épreuve, et je suis fier que, grâce à ses collaboratrices et ses collaborateurs, toutes ses parties prenantes trouvent en la Baloise une partenaire sur laquelle ils peuvent également compter en période de coronavirus. C’est là un véritable tour de force, et je les en remercie. Nous tenons notre cap et comptons fermement atteindre, d’ici à fin 2021, les objectifs de la phase stratégique « Simply Safe », a dit le Group CEO Gert De Winter.

La Baloise s’est entourée d’une task force Corona composée de spécialistes qui ont suivi de près les événements et anticipé de possibles développements. Des mesures encore plus strictes que celles de la Confédération, visant à assurer au personnel le maximum de sécurité et aux clients le haut niveau de qualité auquel ils sont habitués, ont été mises en œuvre avec rapidité et efficacité, tant et si bien que les particuliers, tout comme les entreprises, peuvent compter en ces temps difficiles sur la Baloise. Toutes ses prestations, tous ses services habituels sont fournis en continu et sans restrictions, et elle soutient par ailleurs ses clients et le public par le biais d’initiatives spéciales et d’allégements financiers consistant par exemple à accorder des facilités de paiement pour les loyers et les primes d’assurance  ainsi qu’à ramener temporairement à 1% le taux débiteur de la prévoyance professionnelle, de manière à dégager des liquidités. 

En Allemagne et en Belgique a été lancé un produit d’assurance gratuit couvrant les accidents d’enfants survenant dans les ménages privés. Étant donné que le coronavirus oblige beaucoup d’entreprises  à faire livrer leurs marchandises par un service de livraison à domicile, la Baloise Allemagne propose jusqu’à fin juin 2020, à certaines catégories d’entreprises, une assurance transport pour propre compte gratuite couvrant ces trajets.   
En Suisse, la Baloise coopère avec la plateforme de prestations de services "www.now-together.ch", qui propose aux PME une possibilité de présenter leur offre malgré la crise. En coopération avec le TCS, elle offre en outre, via "www.lex4you.ch", à tous les clients ayant une assurance ménage un conseil juridique gratuit intervenant dans les litiges actuels. De son côté, la Fondation anniversaire de la Baloise a apporté son soutien financier à l’initiative de l’association bâloise des arts et métiers "Basel schafft(s) zämme" (en allemand). 

Au Luxembourg, la Baloise va travailler avec la start-up "Vireo" à renforcer la prise en compte des risques psychosociaux. Grâce à cette coopération, il sera possible aux gens de vérifier sur l’application MyMindScan, normalement payante, si, oui ou non, ils sont exposés à des risques psychosociaux.

« Avec la solidité de son bilan, la fiabilité de sa politique d’entreprise et sa gestion anticipative du risque, la Baloise est très bien outillée pour faire face à la crise qui règne actuellement. Il est évident que les bouleversements de ces derniers mois auront un impact sur l’exercice en cours.  À l’heure qu’il est, nous nous attendons à une sinistralité nette de l’ordre d’une cinquantaine de millions de francs. Une estimation plus précise serait actuellement impossible parce qu’il est encore trop tôt pour chiffrer des effets contraires tels que les baisses de sinistralité susceptibles de se produire dans d’autres branches. Quant aux travaux de modernisation du modèle d’affaires prévus dans le cadre de Simply Safe, ils se poursuivent normalement. Actuellement est en outre en préparation la présentation des ambitions que nous avons pour la phase stratégique suivante, lesquelles vous seront présentées lors de notre journée des investisseurs du 29 octobre 2020 », a dit en guise de conclusion Gert De Winter.

Des solutions à trouver pour l’avenir

La Baloise résiste bien à la pandémie du coronavirus, ce qu’elle doit en partie à la durabilité de son modèle d’entreprise. En réglant, comme elle s’y attend, pour quelques centaines de millions de francs de sinistres avant prestations de réassurance, elle a permis à des milliers de clientes et de clients d’éviter des pertes financières encore plus lourdes et contribué ainsi à irriguer de liquidités hautement nécessaires des secteurs économiques touchés par la crise. Grâce à la solidité de son bilan et de son cœur de métier, la Baloise reste immuablement synonyme de sécurité et de fiabilité. La politique d’entreprise prudente et durable qu’elle a conduite ces dernières années s’avère aujourd’hui payante et lui permet, malgré la crise, de tenir ses engagements vis-à-vis de l’ensemble de ses parties prenantes. L’industrie de l’assurance, qui continuera de jouer un rôle important une fois la crise du coronavirus passée, devra notamment avoir à l’avenir pour but d’être encore mieux préparée à affronter les conséquences d’une pandémie. À cet effet devront voir le jour des coopérations entre institutions des secteurs public et privé, les assureurs privés n’étant pas en mesure d’assumer à eux seuls les risques économiques d’une pandémie.  

Contact presse

Portrait Roberto Brunazzi

Roberto Brunazzi

Responsable Media Relations

Téléphone

+41 58 285 82 14

E-mail

media.relations@baloise.com

Plus qu’une compagnie d’assurances traditionnelle, Baloise Group concentre ses activités sur les besoins changeants de la société en matière de sécurité et de prestations de service à l’ère numérique. Les quelque 7'600 collaborateurs de Baloise Group mettent ainsi l’accent sur les souhaits de leurs clients. Un service clientèle optimal tout comme des produits et services innovants font de Baloise Group le premier choix de tous ceux qui souhaitent tout simplement se sentir en sécurité. Situé au cœur de l’Europe avec son siège à Bâle, Baloise Group agit en tant que fournisseur de solutions de prévention, de prévoyance, d’assistance et d’assurance. Ses principaux marchés sont la Suisse, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg. En Suisse, la Bâloise Assurances et la Baloise Bank SoBa collaborent en tant que prestataire de services financiers ciblés en combinant assurance et banque. Depuis son centre de compétence au Luxembourg, Baloise Group offre des produits de prévoyance innovants aux clients privés à l’échelle européenne. L’action de la Bâloise Holding SA est cotée dans le segment principal de la SIX Swiss Exchange.

Autres actualités

Capitalisation

30 juin 2020

Baloise place avec succès deux emprunts de rang senior

Baloise Groupe a placé avec succès deux emprunt de rang senior pour un montant de 300 Mio. de CHF. Les deux tranches ont des échéances respectives en décembre 2026 et décembre 2030, pour un ...

Capitalisation

2 septembre 2019

Baloise Swiss Property Fund – successful share capital increase

L’augmentation de capital du fonds immobilier Baloise Swiss Property Fund a rencontré un grand écho auprès des investisseurs. La première augmentation de capital du fonds immobilier connaît ...