DE EN FR Emplois Publications Durabilité Innovations
Demandes générales
Téléphone +41 58 285 85 85
Contact
Emplois Publications Durabilité Innovations
Demandes générales
Téléphone +41 58 285 85 85
Contact
DE EN FR
Crash Test Baloise: ces vélos électriques qu’on aperçoit trop tard
Communiqués de presse Crash Test Baloise: ces vélos électriques qu’on aperçoit trop tard
Bâle, 9 juillet 2021. Les vélos à assistance électrique jouissent depuis plusieurs années d’une faveur croissante, encore accentuée par la pandémie du coronavirus. D’une part, ils constituent une alternative intéressante aux transports publics; d’autre part, les nouveaux comportements de la population suisse en matière de vacances et de loisirs ont remis à la mode les balades dans la nature. Mais ce mode de transport est-il sûr et que risque-t-on en cas d’accident? En coopération avec DTC Dynamic Test Center AG, la police de la route de Bâle-Ville, le groupe de travail pour la mécanique des accidents AGU Zurich, Mercedes-Benz Trucks Suisse SA et Bike Factory, la Baloise a fait le test.

«On voit de plus en plus de vélos électriques sur nos routes. Nous avons donc reproduit aujourd’hui quelques situations concrètes afin de sensibiliser les usagers», explique Daniel Junker, responsable des experts en véhicules à la Baloise.

Premier crash test: une collision entre une voiture et un vélo électrique au débouché d’une route. La voiture et l’e-bike se rapprochent l’un de l’autre selon un angle aigu. L’automobiliste ne voit pas le cycliste ou le voit très mal. L’analyse effectuée après coup par Rolf Thommen, responsable de la police de la route de Bâle-Ville, montre qu’étant donné la situation, à savoir une visibilité très réduite, il était très difficile pour l’automobiliste de prendre toutes les précautions d’usage à l’égard du cycliste, qu’il aperçoit trop tard et dont il sous-estime sans doute la vitesse.      

Les tests pratiques qui ont été effectués montrent combien il est difficile d’évaluer la vitesse à laquelle roule un e-bike. « Il est difficile de s’apercevoir au premier coup d’œil que le vélo est un vélo électrique. L’expérience que l’on possède est celle de la vitesse d’un vélo classique, et l’on ne s’attend pas à ce qu’un vélo se déplace aussi vite », dit Marius Bloch, un collaborateur de Dynamic Test Center AG. 

Les tests effectués sur piste mettent aussi en évidence les différences entre un e-bike avec et un e-bike sans ABS. « Sans ABS, un coup de frein brusque risque de bloquer la roue avant ou de la faire glisser de côté en entraînant une chute. En cas de freinage en catastrophe, un système ABS empêche aussi la roue arrière de décoller du sol et d’envoyer bouler le cycliste par-dessus le guidon. Un vélo électrique avec ABS coûte certes plus cher, mais s’il permet d’éviter une chute, on est largement gagnant », estime Jean-Marie Unterrassner, de Bike Factory.

Un deuxième crash test avait pour sujet le problème de l’angle mort. Simulant un accident, un cycliste pilotant un vélo électrique roulant à 25 km/h remonte un poids-lourd par la droite et se trouve ainsi dans l’angle mort. Tournant alors à droite, le chauffeur du poids-lourd renverse le cycliste. « Si tel était le scénario, le cycliste ne s’en sortirait sans doute pas vivant ou serait pour le moins gravement blessé », fait remarquer, étant donné le lieu de l’accident, Markus Muser, membre du groupe de travail pour la mécanique des accidents. 

« On voit donc que la sensibilisation des cyclistes ainsi que des piétons est extrêmement importante. Il existe maintenant des systèmes d’assistance à la conduite qui corrigent l’angle mort, mais dont sont malheureusement  loin d’être équipés tous les poids-lourds. Que l’on soit cycliste ou piéton, mieux vaut redoubler de prudence en se disant que le conducteur ne vous voit pas », dit en guise de conclusion Daniel Junker. 

Vous aimeriez assister à un crash test de la Baloise ? Envoyez-nous vos données de contact à l’adresse : media.relations@baloise.com.
 

+41 58 285 76 09
Contacter par e-mail
Downloads Sicht aus der Fahrerkabine frontal jpg - 660 KB E-Bike Fahrer im toten Winkel jpg - 878 KB Aufprall E-Bike Auto jpg - 1 MB Abbiegeunfall E-Bike Lastwagen jpg - 997 KB Sicht aus der Fahrerkabine seitlich jpg - 746 KB Toter Winkel jpg - 1 MB Unfall E-Bike Auto jpg - 1 MB
Autres informations Canal Youtube du Dynamic Test Center
Downloads Sicht aus der Fahrerkabine frontal jpg - 660 KB E-Bike Fahrer im toten Winkel jpg - 878 KB Aufprall E-Bike Auto jpg - 1 MB Abbiegeunfall E-Bike Lastwagen jpg - 997 KB Sicht aus der Fahrerkabine seitlich jpg - 746 KB Toter Winkel jpg - 1 MB Unfall E-Bike Auto jpg - 1 MB
Autres informations Canal Youtube du Dynamic Test Center
+41 58 285 76 09
Contacter par e-mail
À propos Baloise Chez Baloise tout est centré sur l’avenir dans le cadre de sa stratégie «Simply Safe». Nous faisons en sorte que demain soit plus facile, plus sûr et plus insouciant pour nos clientes et nos clients et en prenons dès aujourd’hui la responsabilité. Nous sommes plus qu’un assureur traditionnel. Avec nos solutions financières et assurancielles smart, que complètent une multitude de services innovants concernant l’habitat et la mobilité, c’est tout un univers de prestations de service que nous proposons. La loyauté, la fiabilité et la confiance sont au jour le jour les éléments centraux de notre interaction avec nos parties prenantes. En assurant les arrières financiers de nos clientes et nos clients nous leur donnons la possibilité de s’occuper de ce qui compte vraiment dans la vie et d’imaginer de quoi animer leur quotidien. En tant qu’entreprise européenne domiciliée à Bâle (Suisse) et ayant des filiales en Belgique, en Allemagne et au Luxembourg, Baloise agit depuis quelque 160 ans avec les collaboratrices et collaborateurs qu’elle compte actuellement. En 2021, elle a généré avec ses services un volume d’affaires d’environ 9'600 millions de CHF et un bénéfice de 588,4 millions de CHF. L’action de la Bâloise Holding SA (BALN) est cotée au SIX Swiss Exchange.
Autres actualités