Des gens, des stories, des conseils de carrière

Comment mon expérience de trainee a bouleversé ma carrière ...

Fabian Koch
24 mars 2022
Si on m’avait dit il y a 5 ans «tu travailleras un jour au service informatique d’une compagnie d’assurance», j’aurais probablement ri de bon cœur. En effet, avant de commencer mon programme de trainee chez Baloise, je ne savais rien ou presque de l’assurance et de l’informatique, et honnêtement, je ne voulais pas non plus m’y intéresser.

L’assurance «classique» n’est pas vraiment pour moi…

Pendant mon programme de stage, j’ai pu gagner différents aperçus du monde de l’assurance grâce à différents modules. J’en ai conclu que le secteur classique de l’assurance était effectivement plutôt aride pour moi, et j’ai décidé de passer mes quatre derniers mois dans l’équipe Innovation du service informatique

Cap vers l’inconnu

Jusqu’à présent, aucun trainee n’avait osé franchir le pas vers l’informatique. La direction informatique s’est toutefois laissée convaincre, et c’est comme ça que je me suis retrouvée un jour au «Daily» pour me présenter à mes nouveaux collègues: «je ne sais pas programmer, mais je suis curieuse, j’aimerais apprendre et je suis prête à commencer par le bé-a-ba.» L’équipe était extrêmement coopérative, très valorisante et tout le monde a pris le temps de me mettre au courant et de m’intégrer. En peu de temps, j’ai appris à apprécier les méthodes de travail agiles comme «Scrum» et «Kanban» et j’ai été agréablement surprise d’apprendre qu’il n’est pas nécessaire d’avoir fait des études d’informatique pour comprendre comment fonctionnent les systèmes informatiques.

#worklifebaloise | Selbstbestimmt arbeiten

En peu de temps, j’ai appris à apprécier les méthodes de travail agiles comme «Scrum» et «Kanban» et j’ai été agréablement surprise d’apprendre qu’il n’est pas nécessaire d’avoir fait des études d’informatique pour comprendre comment fonctionnent les systèmes informatiques.

Mon premier emploi dans l’informatique

En tant que «Requirements Engineer», ma tâche consistait à assurer la traduction entre les client(e)s, les expert(e)s en assurances et les informaticiens. Cela m’a aussi aidé à expliquer mon travail à ma mère. La diversité des sujets, la variété des tâches et les problèmes exigeants sur le plan intellectuel, m’ont fascinée en un rien de temps. Je savais qu’il y avait encore beaucoup à apprendre ici, que c’était là que je voulais continuer!

Avant la fin de mon dernier module de trainee, j’ai eu la chance d’avoir des contacts avec des personnes du portail clients: après une journée d’essai dans l’équipe, un échange agréable autour d’un café et un entretien avec les RH, j’ai signé mon contrat de travail à durée indéterminée et fêté mon entrée dans le secteur de l’informatique.

Ça vient comme ça vient

Depuis que j’ai rejoint l’équipe du portail clients en mai 2018, beaucoup de choses ont changé. Un mois après moi, trois développeurs de Belgrade ont été embauchés et nous sommes devenus la première équipe à programmer des systèmes en collaboration avec des collègues étrangers. (Nearshoring) La langue de l’équipe est passée à l’anglais, les réunions physiques sont devenues des conférences téléphoniques et tous les quelques mois, nous nous rendions à Belgrade. Au début, c’était ardu: nous ne nous connaissions pas. En outre, nous avons remplacé ensemble des systèmes informatiques partiellement programmés en allemand (oui, le code était en allemand!). Au fil du temps, notre équipe s’est mise en place, nous avons gagné en performance et en nombre de mandats. Nous avons ensuite gagné de nouveaux collègues et de nouveaux sujets et gagné en communication. À un certain moment, nous avons dû scinder l’équipe en deux.

Fabian, Baloise IT

Ce que je raconte à maman désormais ...

L’équipe du portail clients est devenue «l’équipe Customer Applications» et mon rôle de «Requirements Engineer» est devenu celui de «Product Owner», que j’assume actuellement. Aujourd’hui, lorsque ma mère me demande ce que je fais, je lui réponds que mon travail consiste à identifier les problèmes de nos clients, afin d’élaborer des solutions pour les résoudre (ou du moins les atténuer). J’aime mon travail parce qu’il est toujours très varié, qu’il exige des échanges fréquents avec de nombreuses personnes différentes et que je peux toujours apprendre quelque chose de nouveau.

Tu veux toi aussi évoluer chez nous ? Pose ta candidature !

Top