Des gens, des stories, des conseils de carrière

Conseils pour ceux qui débutent dans la vie active

Corinna Fröschke
4 mars 2020
Préparation, Développement, Apprentissage
Je me rappelle parfaitement ce jour de l’automne 1997 où, assise sur un canapé en cuir noir, les mains moites, j’attendais que commence mon entretien d’embauche pour un stage dans une station de radio berlinoise. Comme j’étais stressée! Qu’allait-on me demander? Que devrais-je répondre? Mais comment diable fait-on quelque chose comme ça? Aujourd’hui, plus de 20 ans plus tard, j’ai appris beaucoup à ce sujet et suis en mesure de partager ces connaissances. Je ne le ferai cependant pas seule: quelques collègues de la Baloise se joignent à moi pour vous prodiguer leurs conseils.

Soyez vous-même ... et en cas de doute, restez humble

Corinna Fröschke, Employer Branding

Je pense que je n’ai pas tout à fait tort lorsque j’affirme qu’avoir trop confiance en soi n’est pas un atout. D’une manière ou d’une autre, les personnes trop sûres d’elles ont toujours l’air antipathiques. Pourquoi ne pas admettre qu’on est stressé? Pourquoi ne pas dire clairement qu’on n’est pas certain de la réponse? Nous parlons de votre premier emploi. Pourquoi devriez-vous avoir la confiance en vous qu’on acquiert idéalement tout au long de sa vie d’adulte? Cela ne vous fera absolument pas de tort de demander de l’aide. Vous ferez tout simplement preuve de sincérité. Vous êtes jeune, vous posez des questions, vous restez humble. Voilà comment vous vous comportez. Et c’est parfaitement normal. Donc, en cas de doute, dites que vous ne savez pas comment continuer et faites-vous aider.

Porträt eines Mannes mit Brille

Vous planifiez le début de votre carrière, pas toute votre vie

Peter Boss, manager en innovation Baloise

Ce que j’aurais aimé savoir quand j’ai commencé ma vie professionnelle? Que le début de mon apprentissage était certes une étape importante, mais qu’elle n’était que la première. Elle ne gravera pas votre vie dans le marbre. Vous garderez d’innombrables possibilités de façonner votre vie comme vous l’entendez. Mon apprentissage, par exemple, ne m’a pas donné grande satisfaction. Si j’y avais vu clair lorsque j’avais moins de 20 ans, j’aurais pu porter un autre regard sur ma formation.

Cherchez du soutien | Posez des questions

Philippe Hofmann, conseiller à la clientèle

Ce qui m’a surtout aidé, c’est le système de parrainage. Il vous permet de poser toutes vos questions et de découvrir différentes thématiques à votre rythme. Poser des questions et obtenir des réponses est un premier pas pour faire de nouvelles choses. Alors bombardez votre personne de référence de questions, puis mettez-vous à l’œuvre. C’est en essayant que vous acquerrez de l’expérience.

Étendez vos horizons | Restez ouvert à la nouveauté

Fabienne Steiner, d’abord trainee, aujourd’hui chargée de la promotion de la relève

Mon premier conseil? Osez faire quelque chose en plus de vos études pour acquérir précocement une expérience professionnelle. Rétrospectivement, je remarque que le fait d’avoir travaillé à temps partiel quand j’étais à l’université a facilité mon entrée dans la vie active. Je savais déjà ce que travailler voulait dire: se lever tôt, être réceptif toute la journée et avoir une allure professionnelle.

Mon deuxième tuyau: restez ouvert à la nouveauté, dès le départ. Acceptez les nouvelles tâches, élargissez votre cercle de connaissances, expérimentez de nouvelles formes de collaboration, bref, cherchez activement à en découvrir plus. Dans mon cas, un petit boulot a débouché sur un poste à la Baloise. Je savais exactement dans quoi je m’embarquais. Pour moi, le passage de l’amphi à l’entreprise n’a donc pas été aussi frappant que pour d’autres étudiants. Je savais à peu près ce qui m’attendait dans le monde du travail.

D'autres conseils ? Lire la deuxième partie!

Porträt einer langhaarigen, blonden Frau

Vous souhaitez travailler avec nous? Postulez!

Top