Des gens, des stories, des conseils de carrière

Il n’y a que le jeu qui les intéresse | Une candidature à la Baloise

Corinna Fröschke
18 mars 2020
Documents de candidature, Motivation
Depuis peu, dans le Flex Office, ça cliquète, ça tinte et ça siffle. Lorsque je suis allée voir ce qui se passait dans la pièce voisine, je suis tombée en plein dans un entretien d’embauche de notre équipe Online & Branding... et les participants jouaient à la Nintendo Switch. Ce n’est pas une blague!

Les jeux vidéo font leur entrée dans l’entretien d’embauche

Overcooked: un jeu dans lequel on prépare ensemble une soupe. «Cela nous donne une image de nos candidats qui colle à la réalité», raconte Rebecca Bisang, de l’équipe Recruiting de la Baloise. «La communication, la coopération, la concentration: on découvre toutes les compétences comportementales à la fois», rit Manuel Thomas, qui cherche des stagiaires.

La Baloise s’efforce d’explorer toutes sortes de nouvelles voies. Nous remettons le monde du travail en question, et donc aussi l’ensemble du processus de candidature. Et nous ne nous lassons pas d’essayer de nouvelles idées. «Lorsque Rebecca m’a demandé comment nous pourrions susciter l’enthousiasme des candidats dès l’entretien d’embauche, l’idée de jouer avec eux à la console m’est tout de suite venue à l’esprit», se souvient Manuel. «J’ai trouvé cela génial», confirme Rebecca. «Alors, nous avons essayé.»

L’importance de la collaboration

«Comme, à la Baloise, nous accordons surtout une grande valeur à la collaboration, j’ai choisi le jeu Overcooked, disponible sur la Nintendo Switch et dans lequel on cuisine ensemble», déclare Manuel. «C’est un jeu de coopération dans lequel tous les joueurs doivent réaliser diverses tâches et collaborer, sinon ils n’atteignent pas leur objectif commun, à savoir satisfaire tous les clients. Un jeu proche du quotidien professionnel à la Baloise, en somme.»

drei Menschen sitzen an einem Tisch und spielen Nintendo

Une procédure d’embauche amusante où tout le monde est sur un pied d’égalité

«Lorsque nous proposons le jeu à nos candidats pendant l’entretien, ils sont tous d’abord surpris. Personne ne s’attend à cela», décrit Rebecca. «Et par le jeu, on ressent immédiatement certaines choses: est-ce que la personne fait cavalier seul? Réagit-elle bien sous la pression du temps? Est-elle disposée à entrer dans le jeu et à faire preuve d’assez de courage pour faire face à des situations inattendues?» Manuel voit encore un autre avantage: «Pendant le jeu, on discute, et cela montre la capacité de faire plusieurs choses à la fois. C’est une aptitude indispensable dans la division Online & Branding. Nous recevons toujours des tâches à effectuer en parallèle, et nous devons réagir, penser rapidement et savoir ce qui est prioritaire. Un candidat incapable de faire cela n’a pas sa place chez nous.»

À la fin, je demande toujours à la personne si elle veut encore jouer, si elle est satisfaite de notre performance. Là, on voit qui a la pêche ou non.»

Manuel Thomas, Online & Branding

Une licorne pendant l’entretien

La pensée multitâche se donne également à voir dans un deuxième défi. Rebecca rit en se remémorant des entretiens, puis elle explique: «Nous demandons à nos candidats de dessiner une licorne ou un dragon. Pendant qu’ils sont à l’œuvre, nous leur demandons de parler de leur film préféré. Ce n’est pas facile de dessiner tout se concentrant pour expliquer quelque chose. Ici aussi, nous apprenons beaucoup sur les candidats.»

«On voit aussi qui accepte de relever le défi. Certains disent: ‹Je ne suis pas capable de faire ça, je vais plutôt dessiner une baleine.›» Manuel réfléchit brièvement. «Dans ce cas, je pense que, si cette personne est à même de se sortir d’une situation incertaine, elle ne fait finalement que ce qu’elle est capable de gérer.»

zwei Zeichnungen, die je ein Einhorn zeigen

Un entretien d’embauche qui rapproche

Rebecca: «J’ai mené d’innombrables entretiens d’embauche dans toutes les divisions possibles de la Baloise, mais cette méthode, avec le jeu vidéo, est particulière. Les candidats et nous n’avons jamais été aussi proches.»

«Les retours sont tous positifs», souligne Manuel. «Récemment, quelqu’un a dit que cette procédure d’embauche ne lui avait pas semblé être un moment de stress, mais un moment de répit.» Rebecca complète: «Nous découvrons bien mieux la personnalité du candidat que lors d’un entretien classique. Certes, cela prend plus de temps, mais nous réalisons de cette façon le premier et le deuxième entretien en une fois, ce qui est plus efficace pour toutes les personnes impliquées.»

Plus tard, les candidats se souviendront qu’ils ont passé un excellent moment à la Baloise, même s’ils obtiennent finalement une réponse négative. Les personnes embauchées reçoivent leur licorne ou leur dragon encadré comme cadeau de bienvenue et en souvenir de leur entretien d’embauche qui a enthousiasmé tout le monde.

Vous aussi, vous voulez jouer avec nous? Alors posez votre candidature!

Top