Des gens, des histoires

Jeunes talents chez Baloise Insurance

21 février 2019
Depuis septembre 2017, Baloise Insurance emploie 3 Stagiaires en Management. Dans le cadre d'un vaste programme étalé sur 2 ans, ceux-ci apprennent à connaître les différentes Business Units au sein de la compagnie et se préparent à exercer une fonction de responsable ou d'expert. Baloise Magazine est allé à la rencontre de ces 3 Stagiaires pour connaître leurs impressions.
04-05-18_Antwerpen 2_0002

"Baloise Insurance va chaque année en quête de nouveaux talents. Fin 2016, l'idée a germé de travailler avec de jeunes talents. Une étude avait en effet montré que Baloise Insurance était bien connue des personnes travaillant dans la branche des assurances, mais beaucoup moins des jeunes diplômés. Pourquoi? Parce que nous avions souvent des offres d'emplois nécessitant une certaine expérience ou expertise dans le secteur. La conclusion était donc que nous approchions à peine le groupe cible des jeunes diplômés. Un Stage en Management ouvrirait l'accès à cette option. Cela a constitué le signal de départ de ce projet", déclare Mireille Wevers, HR Business Partner et responsable/coach des Stagiaires en Management.

Baloise Insurance a sur ce lancé un appel à candidatures pour Stagiaires en Management et environ 100 personnes ont réagi. Seuls les jeunes diplômés quittant l'école ou ayant au maximum 2 ans d'expérience professionnelle entraient en ligne de compte. Ont suivi une procédure de sélection intensive, avec notamment une analyse des CV, des entretiens avec les consultants en recrutement, des entretiens avec les dirigeants de Baloise Insurance, des tests de connaissances et de personnalité et enfin une journée de sélection pour les 8 candidats finalistes. Ceux-ci ont alors passé des évaluations pendant toute une journée. Trois candidats ont finalement été engagés comme Stagiaires: Aaron Bourgois, Els Van Eyndhoven et Evelien Schelkens.

Mireille Wevers: "Le but est qu'ils suivent un programme multidisciplinaire sur 2 ans, avec 4 périodes de 6 mois. Ils changent de Business Unit chaque semestre: Vie, Non-Vie Retail ou Non-Vie Entreprises. Pour le dernier semestre, ils peuvent choisir la BU au sein de laquelle ils souhaitent à nouveau travailler ou opter éventuellement pour un autre service de soutien, comme les finances, l'IT, … Le contenu concret du parcours est différent pour chacun."

Profils variés

04-05-18_Antwerpen 2_0032

Els Van Eyndhoven: Pour moi, oui. J'ai étudié les sciences économiques appliquées (SEA), avec une spécialisation en finances et assurances. J'avais l'ambition depuis un certain temps déjà de travailler dans le secteur financier. Au début, je pensais surtout à un job dans le domaine bancaire, mais c'était surtout parce que je connaissais à peine le secteur des assurances. Cela a changé avec ma spécialisation durant ma dernière année d'études. Et quand j'ai vu l'offre d'emploi de Baloise Insurance, je n'ai pas hésité.

Evelien Schelkens: Je viens d'un tout autre monde puisque j'ai étudié la musique classique. Mon objectif pendant longtemps a été de faire carrière comme musicienne professionnelle, mais à un moment donné, je me suis rendu compte que la concurrence internationale était un peu trop forte. J'ai alors décidé de changer de cap et j'ai suivi une formation en General Management.. Et j'ai aussi réagi ensuite à l'offre d'emploi de Baloise Insurance. La grande variété et la possibilité de pouvoir encore chercher ma propre voie à relativement court terme me plaisaient beaucoup.

Aaron Bourgois: Pour moi, le secteur des assurances ne coulait pas forcément de source après un master "Europe orientale". Mais j'ai aussi obtenu un master en Économie de l'entreprise et je me suis dit qu'un Stage en Management était parfait pour acquérir de larges connaissances en peu de temps. Grâce à LinkedIn, j'ai découvert le programme de Stage en Management de Baloise Insurance.

Quelles ont été vos premières expériences?

Aaron Bourgois: J'ai commencé au sein du département Non-Vie Technique Retail, où j'ai participé à un projet sur la cybersécurité pour les particuliers. Pour le moment, je participe au sein du département Non-Vie Technique Entreprises à des projets pour faciliter la distribution des produits Responsabilité décennale et TRC. C'est donc très varié, mais aussi extrêmement passionnant. Ce qui m'a le plus surpris, c'est d'avoir directement beaucoup de responsabilités. J'ai dû diriger d'emblée un projet et c'était costaud. Mais j'ai été beaucoup soutenu par mes collègues. Et ce qui me semblait au début être une montagne s'est finalement transformé en petite colline. Le plus difficile pour moi, c'est que la compagnie emploie quelque 1.200 personnes, ce qui fait beaucoup d'intervenants. Trouver un consensus entre tous ces avis n'est pas évident. Mais ce qui est sympa avec le programme de Stage en Management, c'est que vous avez 2 ans pour trouver votre voie, apprendre et si, ça marche, réaliser vos ambitions.

Evelien Schelkens: J'ai commencé auprès du département Marine & Transport. Le défi était double. D'emblée j'ai été responsable pour l'analyse de rentabilité des portefeuilles maritimes, avec beaucoup de chiffres, alors que j'avais très peu de connaissances dans ce domaine. Les assurances maritimes m'étaient du reste totalement inconnues. Mais après 6 mois, je pense pouvoir dire que je m'en suis bien sortie, grâce aussi à l'aide de mes collègues Je dois bien avouer que je suis passée par des moments difficiles au début, mais la satisfaction n'en a été que plus grande par la suite. Après un semestre, j'ai rejoint la Business Unit Vie et le bureau stratégique. De nouveau un domaine totalement différent mais aussi extrêmement intéressant.

Els Van Eyndhoven: Pour ma part, j'ai commencé au sein du département Développement de la Distribution & Marketing Vie où j'ai participé aux campagnes sur l'épargne-pension, les questionnaires NPS et Safer Life. J'ai eu de nombreux courtiers au bout du fil et j'ai trouvé ça extrêmement enrichissant. Ce qui m'a surtout plu, c'est que le client, baptisé Sarah, occupe toujours une place centrale chez Baloise Insurance. J'ai aussi rendu visite à des courtiers avec quelques account managers. Depuis mars 2018, je travaille au sein de la Business Unit Non-Vie Retail où je participe au développement des projets Safe Home et B.Pulse. Enfin, je me suis aussi engagée pour Baloise Énergie, le projet au sein de notre compagnie qui se concentre sur la pratique d'une activité physique.

04-05-18_Antwerpen 2_0022

"Pour une candidature normale, vous choisissez une fonction. Ici, nous avons choisi une entreprise."

—Mireille, Stagiaire en Management

Comment les Stagiaires en Management sont-ils évalués pendant leur programme?

Mireille Wevers: La performance est importante. Le programme des Stagiaires est bien encadré et ils n'évoluent certes pas en roue libre. Une évaluation est effectuée tous les 6 mois. L'objectif est, après quelques mois, de proposer un coaching supplémentaire. Les Stagiaires peuvent aussi indiquer eux-mêmes la formation qu'ils aimeraient suivre. Cela peut par exemple être un coaching sur la manière de diriger, sur l'assertivité ou encore sur le développement personnel.

Quel est selon vous le principal avantage d'un programme de Stage en Management?

Mireille Wevers: Un programme comme celui-là vous apprend à mieux vous connaître. Vous êtes parfois confronté à vous-même, mais vous pouvez en retirer des leçons. Le programme vous offre l'opportunité de prendre une décision en connaissance de cause sur votre carrière professionnelle: que voulez-vous faire? Ce choix peut être effectué à partir d'une expérience pertinente. Il s'agit là d'un luxe que beaucoup n'ont pas au début de leur carrière parce qu'ils n'ont tout simplement pas une bonne idée du contenu des différentes fonctions.

Evelien Schelkens: Nous avons relativement beaucoup de moments de feed-back avec les RH et les supérieurs hiérarchiques directs. Nous sommes donc suivis de près. On nous attribue aussi chaque fois un administrateur délégué comme mentor, ce qui apporte une plus-value. Je pourrais peut-être résumer le caractère à part du programme de Stage en Management comme ceci: pour une candidature normale, vous choisissez une fonction. Ici, nous avons plutôt choisi une entreprise, mais nous n'avons pas encore d'idée concrète quant à la fonction. Ce choix suivra plus tard, si nous donnons satisfaction évidemment…

Y aura-t-il encore un nouveau programme de Stage en Management en 2018?

Mireille Wevers: Bien sûr. Nous avons répété le projet et 4 Stagiaires ont été retenus sur un groupe de 240 candidats. Ils commenceront en septembre 2018. Les Stagiaires actuels se sont même vu confier un rôle lors de la journée de sélection.

Postes vacants

Top