DE EN FR Emplois Publications Durabilité Innovations
Demandes générales
Téléphone +41 58 285 85 85
Contact
Emplois Publications Durabilité Innovations
Demandes générales
Téléphone +41 58 285 85 85
Contact
DE EN FR
Politique: Baloise s’engage pour l’éducation à la citoyenneté de ses apprenti·es
Blog Politique: Baloise s’engage pour l’éducation à la citoyenneté de ses apprenti·es
Marc Sandmeier, Andreas Georg Müller 30 mai 2022 Durabilité, Politique

La Baloise soutient les préoccupations politiques de ses apprenti·es en tant que partenaire de la campagne «Change la Suisse». Lors d’ateliers, les jeunes sont conseillés par des expert·es de la Baloise afin de soumettre leurs souhaits dans la politique. Cette année, la qualité de leurs propositions était particulièrement élevée.

«Change la Suisse»

On entend souvent que les jeunes n’ont pas grand-chose à dire en politique et qu’ils n’ont pas d’avis à partager. Mais est-ce vraiment le cas? En Suisse, il existe environ 70 parlements des jeunes pour la formation de l’opinion. En outre, la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes s’engage en faveur des souhaits politiques des jeunes.

Les adolescent·es et les jeunes adultes peuvent soumettre des idées politiques et des propositions de changement via une plateforme en ligne au printemps. «Nous souhaitons offrir aux jeunes la possibilité d’avoir leur mot à dire et de participer à la construction de la Suisse. Lorsque des entreprises, comme la Baloise, accordent du temps à leurs apprenti·es et les soutiennent même avec des expert·es, l’impact est encore plus important», explique Niculin Detreköy, responsable d’équipe Campagnes et Éducation à la citoyenneté à la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes.

Soutien de spécialistes

La Baloise est partenaire de la campagne depuis trois ans, celle-ci faisant désormais partie intégrante du programme de formation de deuxième année. Des ateliers sont organisés pendant les six semaines que dure la campagne. Les apprenti·es ont ainsi la possibilité de s’entretenir avec des spécialistes de la Baloise, de poser des questions, de développer leurs propres idées et de bénéficier d’un soutien dans l’élaboration de leurs souhaits. Cette année, huit ateliers différents étaient disponibles. Ceux-ci portaient sur des thèmes tels que «Environnement et durabilité», «Numérisation» ou «Monde du travail de demain». Les ateliers sont encadrés par des expert·es de la Baloise. «Comme au cours des deux dernières années, on pouvait sentir la motivation et l’intérêt», indique Fabienne Steiner, responsable Développement de la relève. Et d’ajouter: «44 apprenti·es de la Baloise ont participé aux événements.»

Après de vives discussions visant à se forger des opinions, les jeunes sont libres d’envoyer les résultats de leurs ateliers et les propositions qu’ils ont élaborées pour une prochaine étape. Avec la saisie des résultats sur la plateforme en ligne www.engage.ch, on obtient ainsi une liste complète des idées pour contribuer à façonner l’avenir de la Suisse. Au total, 200 souhaits provenant de tout le pays ont été déposés en 2022. Les onze plus jeunes parlementaires du Conseil national choisissent alors les meilleures idées parmi celles qui leur ont été soumises et les présentent dans l’arène politique du Palais fédéral. «Les propositions sont de très bonne qualité cette année», se réjouit Niculin Detreköy qui relève également les formulations professionnelles et les justifications claires dans les textes.

Une idée de la Baloise parvient au Palais fédéral

Isabella Herzog et Pablo Strub, tous deux en apprentissage à la Baloise ainsi qu’un autre apprenti de Novartis font partie des chanceux: leurs souhaits ont suscité l’intérêt à Berne et ont été sélectionnés. L’idée porte sur une candidature neutre lors de la recherche d’un emploi. Il s’agit de renoncer aux informations concernant le sexe, l’âge ou l’apparence physique et de se concentrer sur les compétences et l’expérience des candidats. «Nous souhaitons éliminer les préjugés dans le processus de candidature», explique Pablo. Et Isabella d’ajouter: «Avec notre idée, nous contribuons à une plus grande égalité des chances et à davantage de diversité.»

Le 30 mai 2022, les trois apprenti·es ont rencontré la conseillère nationale Greta Gysin (Verts). Elle a pris en compte ce souhait et s’est engagée à l’intégrer dans la politique nationale au cours des prochains mois en vue de sa mise en œuvre.

On le voit: l’engagement politique est possible pour tous et inclut les jeunes, même au niveau fédéral. S’engager dans ce sens et accorder un poids suffisant à l’éducation civique de ses apprenti·es est l’une des préoccupations centrales de la Baloise.

En savoir plus