Virginie Borel
30 mars 2020
Service externe
Suisse d'origine française Christophe Terre, 40 ans, a rejoint la Bâloise Group en juillet 2019. Il est chef de vente à l’agence de Biel/Bienne où il gère une équipe plurilingue. L’emploi idéal pour celui qui se définit volontiers comme un « team player et team leader ».

Arrivé en 2003 en Suisse

... Christophe Terre l’affirme sans détour : « J’aime bien écouter les gens, les aider ». Ce détenteur d’un master en sport a d’abord voulu ouvrir son horizon… Après un stage chez Peugeot en Suisse, il y obtient un poste commercial avant de devenir responsable de région.

A cette époque, il vit à Berne, ville pour laquelle il a un véritable « coup de foudre ». Par le biais du sport - il est ceinture noire de judo - il se lance dans une culture qu’il ne connaît pas et noue des amitiés avec des Bernois : « J’ai décidé de parler même si je fais des fautes… je cherchais avant tout à communiquer. »

Après cette première expérience

... Christophe Terre cherche à compléter son profil avec des connaissances dans la vente. Au sein d’une entreprise américaine basée en Suisse, il gravit tous les échelons dans ce domaine jusqu’à devenir responsable de distribution pour la Suisse. Logiquement, cette « force tranquille » dotée de véritables qualités de détermination est fin prêt à gravir une nouvelle étape de sa carrière : il devient alors chef de vente chez Selecta, entreprise pour laquelle - après avoir remanié les équipes - il gère 12 vendeurs répartis dans une vaste zone géographique.

ein junger Mann im Anzug in einer Versicherungsagentur

Sortir de sa zone de confort

Le fait de transmettre et de gérer des équipes fait partie de l’ADN de cet ancien sportif de haut niveau. Ainsi, lorsque son épouse lui soumet l’offre d’emploi de la Bâloise, Christophe Terre comprend immédiatement que c’est là que réside son prochain défi professionnel. Or, il trouve en Samuel Schmid, jeune agent général de la Bâloise Assurances pour la région Seeland-Emmental, un interlocuteur dynamique et ouvert d’esprit avec lequel le feeling passe bien.

Loin de sa zone de confort, Christophe Terre est un outsider : « Ce qui m’intéresse, c’est l’humain, l’écouter, être le plus proche possible de ses besoins », s’enthousiasme le dynamique chef de vente qui gère désormais une équipe plurilingue dans laquelle l’allemand s’impose sur le français.

Offrir de la sécurité, de la paix

Que ce soit dans le domaine de l’assurance ou celui de la banque, Christophe Terre se réjouit d’«offrir de la sécurité, de la paix. Avoir un seul interlocuteur pour répondre à tous ces besoins, c’est particulièrement gratifiant. Cela permet même de réaliser les rêves des clients ». 

Le papa de Mia (10 ans) et de Louis (6 ans), vit avec sa famille à Jens, dans le Seeland. Il se réjouit de participer à relancer l’agence biennoise de La Bâloise qui a désormais pignon sur rue, au plus près de la population. A terme, avec son équipe, il entend répondre à tout type de demande avec un gage de sérieux et de qualité. « Recréer la confiance et le relationnel est un bel objectif ! », s’enthousiasme Christophe Terre.

Top